DETENUS PRO-SORO : Très malade, Simon Soro transféré de la prison à une clinique à Abidjan


Détenu depuis le 23 décembre 2019 sans jugement, Simon Soro Yédjoussigué, le frère cadet de Guillaume Soro, a été transféré à la clinique Farat à Abidjan-Marcory. Il serait dit-on atteint de COVID-19 et sa santé inspirerait la plus vive inquiétude.  Ci-dessous le communiqué de GPS.


  « Générations et Peuples Solidaires tient à informer l’opinion que M. Soro Yédjoussigué Simon, frère cadet du Président Soro Kigbafori Guillaume, victime d’une contamination présumée au Covid-19, contracté pendant sa détention à la prison civile d’Abengourou, a été transféré ce mardi 9 juin 2020, dans un état grave dans une clinique d’Abidjan. L’état de santé général de M. Soro Simon inspire la plus vive inquiétude.

Générations et Peuples Solidaires engage la responsabilité directe de l’Etat de Côte d’Ivoire dans tout ce qui pourrait arriver au prévenu Soro Simon.

Générations et Peuples Solidaires rappelle que depuis six (6) mois, plusieurs de ses cadres sont injustement et illégalement détenus, dispersés dans plusieurs prisons du pays, et sont maintenus dans cette situation malgré la pandémie du Covid-19 qui sévit, ce en dépit de l’appel pressant du Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme et de l’arrêt de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples demandant leur remise en liberté immédiate.

Générations et Peuples Solidaires réclame, une fois de plus, la libération immédiate de ses militants arrêtés notamment lors de la brutale répression qui s’est abattue sur le mouvement le 23 décembre 2019, ainsi que de tous les détenus politiques ».


Fait à Abidjan, le 9 juin 2020

Le Service de Communication

7 pensées sur “DETENUS PRO-SORO : Très malade, Simon Soro transféré de la prison à une clinique à Abidjan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DETENUS PRO-SORO : Très malade, Simon Soro transféré de la prison à une clinique à Abidjan

par Civnewsafrik temps de lecture: 1 min
7