PLUIES DILUVIENNES : Éboulement de terre, des maisons sous la boue. Plus de 13 morts, le jeudi noir d’Anyama


Suites aux fortes pluies qui se sont abattues sur le grand Abidjan jeudi 18 juin 2020, un éboulement de terre s’est produit au quartier RAN d’Anyama, emportant sur son passage maisons et voies ferrées. Bilan provisoire : 13 morts. Le préfet d’Abidjan était sur les lieux.


« Du jeudi 18 juin au samedi 20 juin, le district d’Abidjan et les autres villes du littoral ivoirien ont enregistreront encore des pluies modérées ou fortes plus précisément le jeudi 18 juin. La vigilance orange est de mise jusqu’au jeudi soir », avait annoncé la SODEXAN dans son bulletin vigilance météorologique.

Malheureusement, le grand Abidjan, notamment la ville d’Anyama et son quartier RAN, n’ont pas eu le temps de se mettre à l’abri. Un éboulement de terre, engendré par la forte pluie qui s’est abattu sur Abidjan et ses alentours, a détruit tout en rendant inexploitables les voies ferrées, et englouti des maisons d’habitation avec ses occupants. Le bilan provisoire est lourd : 13 morts. Alors que les recherches se poursuivaient pour tenter de retrouver des survivants ou à défaut d’autres corps.

Les sapeurs-pompiers d’Abidjan, le district de police d’Abobo, les agents de la CRS4 et de la gendarmerie nationale étaient sur les lieux aux côtés du Préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi.

A.Y

Des images du jeudi noir d’Anyama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PLUIES DILUVIENNES : Éboulement de terre, des maisons sous la boue. Plus de 13 morts, le jeudi noir d’Anyama

par Civnewsafrik temps de lecture: 1 min
0