ATTAQUE DE KAFOLO : le chef du commando de Kafolo a été arrêté, toutes les complicités seront établies » (Hamed Bakayoko)


Onze jours que l’attaque de Kafolo s’est produite. « Le chef du commando de l’attaque de Kafolo a été arrêté..toutes les complicités seront établies », a déclaré ce matin, au nouveau camp d’Akouedo,à l’occasion d’une minute de silence en l’honneur des soldats tombés à Kafolo le ministre d’Etat, Ministre de la Défense Hamed Bakayoko. 


11 juin- 22 juin 2020. Onze jours que l’attaque djihadiste de Kafolo, au Nord Est de Côte d’Ivoire, a eu lieu. Ce 22 juin, le Ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, s’est rendu au nouveau camp militaire d’Akouédo pour traduire le soutien de l’Etat aux soldats suite à cette attaque terroriste qui a engendré 12 morts.

« Nous avons sur instruction du Président demander au Grand commandement de tout faire pour que ces crimes ne soient pas impunis. Beaucoup de ces personnes qui ont commis cet acte criminel, terroriste sont sous les verrous. Des personnes qui étaient directement en action. Puisque nous avons retrouvé certaines images dans leurs téléphones qui montrent qu’ils ont filmé », a-t-il fait savoir.

Ajoutant que « le chef du commando qui a mené l’action a été pris hier et les investigations nous irons plus loin  et toutes les complicités seront établies ».


A LIRE AUSSI://ATTAQUE DE KAFOLO/GROGNE DANS L’ARMEE: le commandant Fofana tacle le régime RHDP et demande des explications à Ouattara et Bakayoko


Le Premier ministre par intérim, ministre de la Défense a, par ailleurs, souligné “qu’il n’y a pas pire dans la vie d’un homme que de devenir l’ennemi de son propre pays. Parce que vous avez tel ou tel problème. vous faites de la manipulation. Tous ceux qui ont fait cela sont en voie d’arrestation ‘’

C’est à croire que pour lui des raisons internes ou des mains internes en côte d’ivoire sont à la base de cette attaque. Là où les grandes oreilles occidentales évoquent une réaction de cette cellule djihadiste après l’opération ‘’Comoé’’ effectuée conjointement avec le Burkina.  


A LIRE AUSSI://CÔTE D’IVOIRE : Attaque armée au Nord-Est du Pays (Kong- Kafolo), 12 militaires ivoiriens tués


Au-delà, plus d’un mois avant cette attaque, tout le monde savait qu’elle se produirait. Malheureusement, l’armée ivoirienne n’a pas eu le courage des anticipations comme stratégie.     Au surplus, a indiqué le premier ministre par intérim,  « le Président de la République, Chef suprême des Armées participera lui-même à la cérémonie d’hommage qui leur (NDLR : soldats décédés au cours de cette attaque) sera rendu en temps et heure selon le calendrier que nous proposera l’Etat-major. L’Etat mettra tout en œuvre pour que ceux qui ont commis cet acte ignoble ». Est-ce une façon de répondre à la question du commandant déserteur Abdoulaye Fofana qui dans sa vidéo diffusée le 19 juin s’interrogeait sur le format de cette cérémonie.


G.K

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ATTAQUE DE KAFOLO : le chef du commando de Kafolo a été arrêté, toutes les complicités seront établies » (Hamed Bakayoko)

par Georges KOUASSI temps de lecture: 2 min
0