APRES SES PROPOS AU CONGRES DU PARLEMENT: Guikahué clashe Jeannot Ahoussou


Passe d’arme entre deux anciens collaborateurs de Henri Konan Bédié, aujourd’hui adversaires politiques. Maurice Kakou Guikahué,PDCI-RDA, et Jeannot Ahoussou Kouadio, RHDP. « Monsieur le Président du SENAT, autant il se trouve de mauvais médecins, l’on peut aussi avoir de mauvais juristes et ma qualité de pédiatre m’a enseigné dans l’exercice de ma profession que les mamans par leur expérience orientent parfois le diagnostic du médecin. En toute chose, il faut non seulement être de bonne foi mais surtout être libre de ses opinions », a réagi le Secrétaire général en chef, Maurice Kakou Guikahué. Toute chose qui met en lumière la passe d’arme entre les deux anciens collaborateurs de Henri Konan Bédié, aujourd’hui adversaire politique


En effet, le président du SENAT, Jeannot Ahoussou Kouadio, déclarait au congrès du parlement à Yamoussoukro, « Vous savez on peut s’improviser menuisier, mécanicien et tout mais on ne peut pas s’improviser juriste. Le droit c’est le droit, je suis désolé…… »

Cette réaction du Président du Senat, Jeannot Ahoussou Kouadio, vient en réaction aux propos tenus par le secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA, le professeur Maurice Kakou Guikahué au meeting de l’opposition à Yamoussoukro le 15 mars dernier. Lequel avait avait fait sienne l’une des dispositions de la CEDEAO en rapport avec la situation socio politique du pays qui rime avec révision constitutionnelle. Laquelle stipule que « aucune réforme substantielle de la loi électorale ne doit intervenir dans les six (6) mois précédant les élections sans le consentement d’une large majorité des acteurs politiques ».

CI-DESSOUS L’INTEGRALITE  DU POINT DE PRESSE DU SECRETAIRE GENERAL EN CHEF DU PDCI-RDA GUIKAHUE

PDCI-RDA-Guikahué-répond-à-Ahoussou

Commentaires