RENFORCEMENT DES MESURES CONTRE LE CORONAVIRUS : Ouattara ferme toutes les frontières à compter du dimanche 22 mars


Le Président Alassane Ouattara a choisi la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes de la Côte d’Ivoire à tout trafic de personnes à partir du dimanche 22 mars 2020. C’est la décision prise pour renforcer les mesures contre la propagation du Coronavirus face à l’indiscipline de tous ordres. Sous le feu des critiques depuis l’échec de la mise en quarantaine des voyageurs en provenance des pays ayant plus de 100 cas de coronavirus confirmés,  les autorités ivoiriennes ont préféré ce durcissement.


La violation des consignes du conseil national de sécurité, l’insouciance des Ivoiriens qui continuent de minimiser l’ampleur du péril risquent de se payer cash très vite. Après l’échec de la tentative de confinement à l’Injs des passagers en provenance de l’extérieur, notamment de la France ; les autorités ivoiriennes songent à prendre des mesures plus radicales: C’est ce qui vient d’être fait avec la fermeture de toutes frontières.

Si cette fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes de la Côte d’Ivoire à tout trafic de personnes à partir du dimanche 22 mars 2020 peut et va certainement éviter au pays de nouveaux cas venus de l’extérieur, que fait-on des personnes issues des confinements avortés dont nombreux se sont fondus dans la population . Pis, quel confinement ou quarantaine administre-t-on aux passagers sur les vols qui continuent d’atterrir à Abidjan?

Pourquoi ne pas corser cette fermeture des frontières par un confinement général de quinze jours pour tenter d’annihiler la propagation interne à l’effet d’éliminer tous les risques possibles à court terme?

Ouattara redoute un soulèvement

La virulence des attaques contre le gouvernement taxé de laxiste et d’irresponsable avant l’annonce du premier cas de coronavirus à Abidjan, le 11 mars ; accentuée par l’épisode de l’Injs  inquiètent au plus haut sommet. Fébrile, le chef de l’Etat redoute un soulèvement populaire en cas de démultiplication. Le pire des scénarii serait que la Côte d’Ivoire enregistre un pic de contagion et de décès. Une éventualité qui pourrait faire l’objet de récupération politique. Au moment où les manifestations pour la gratuité de la carte nationale d’identité et contre le projet de réforme constitutionnelle commencent à faire tache d’huile ; Alassane Ouattara  ne veut pas se laisser surprendre.

En prélude au confinement 

Dans la perspective d’une possible mise en quarantaine globale, instruction aurait été transmise aux structures concernées et aux entreprises de s’atteler au paiement des salaires et des pensions de retraite, dans les plus brefs délais. Ce, pour permettre aux uns et aux autres de s’approvisionner en vivres et non-vivres. Depuis ce 20 mars 2020, la Côte d’Ivoire compte 14 cas de contagion. Selon les autorités sanitaires, le premier malade est guéri.


V.B

One thought on “RENFORCEMENT DES MESURES CONTRE LE CORONAVIRUS : Ouattara ferme toutes les frontières à compter du dimanche 22 mars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.