URGENT-OPPOSITION : ASSOA ADOU, SG du FPI, convoqué au service des enquêtes de la préfecture de police le lundi 23 mars à 10H


M. Assoa Adou, secrétaire général du FPI, tendance Laurent Gbagbo, est convoqué à la préfecture de police d’Abidjan, au service des enquêtes générales ce lundi 23 mars 2020 à 10H.


C’est une convocation estampillée de la mention « urgent » signée ce samedi 21 mars 2020 par le commissaire de police, chef de service des enquêtes générales, dont nous avons eu copie par les réseaux sociaux qui a certainement qui a été adressée au Secrétaire général du FPI de Laurent Gbagbo.

Que reproche-t-on à Assoa Adou ? Pourquoi une convocation au FPI? Quel objectif le régime Ouattara assigne-t-il à cette convocation ?

Sans être devin, il faut déduire que tout participe de la volonté de confiscation du pouvoir entamée depuis et qui a atteint son summum avec la réunion de plus de 240 parlementaires pour le vote du projet de loi portant révision de la Constitution, dans un contexte national de crise sanitaire de Coronavirus où tout regroupement de plus de cinquante personnes était interdit par le Conseil National de sécurité présidé par le Président Alassane Ouattara. Et dire que c’est lui qui avait ordonné aux députés d’aller siéger pour légiférer !  

En attendant, M. Assoa Adou anime un point de presse ce dimanche pour certainement situer la communauté nationale et internationale sur les reproches du pouvoir qui pourraient justifier une telle convocation.

Le tout dans un environnement caractérisé par la gestion catastrophique de la crise sanitaire du coronavirus dont le bilan officiel est de 14 cas confirmés.


Aristide YAHAULT  

Commentaires