CEI/REVISION LISTE ELECTORALE : l’opération a lieu du 10 au 24 juin en Côte d’Ivoire et du 13 au 24 juin à l’étranger


« Prendre en compte les mutations intervenues dans le corps électoral et offrir la possibilité à toutes les personnes de nationalité ivoirienne, remplissant les conditions prescrites, de s’inscrire sur la liste électorale » :  c’est l’objectif essentiel de la révision de la liste électorale qui a ouvert ses portes depuis le mercredi 10 juin dernier dans la commune de Yopougon  


Pour le président de la Commission Electorale Indépendante, M. COULIBALY-KUIBIERT IBRAHIME, la Révision de la liste Electorale concerne « ceux de nos compatriotes qui sollicitent leur première inscription sur la liste électorale. Notamment les personnes majeures non inscrites jusqu’ici sur aucune liste, ou celles qui vont avoir 18 ans au 24 juin 2020, appelées nouveaux majeurs. Sont également concernés les électeurs, déjà inscrits sur la liste électorale, qui souhaiteraient apporter des modifications à leurs données personnelles ou désireux de changer de lieu de vote. A ceux-ci, il leur est proposé de le faire, soit dans le centre de recensement du nouveau lieu, soit en ligne (www.cei.ci). Ici, vous devriez rapporter la preuve qui fonde le changement du lieu de vote. Cette preuve se faisant par la production d’une attestation de résidence, de domicile ou une attestation fiscale. Nous avons conçu, à cet effet, des documents spécifiques, disponibles dans les commissariats, dans les mairies, dans les sous-préfectures et dans les administrations fiscales. Ces documents sont gratuits ».

Vu l’importance de cette opération de recensement des électeurs, elle se tiendra du 10 au 24 juin 2020, en Côte d’Ivoire, et du 13 au 24 juin 2020, à l’étranger.

« Les pièces requises pour les requérants en Côte d’Ivoire sont la carte nationale d’identité (CNI) ou le certificat de nationalité ivoirienne ou l’attestation d’identité ou encore le récépissé délivré par l’Office National de l’Etat Civil et de l’Identification en Côte d’Ivoire (ONECI), lors de votre enrôlement pour l’obtention de la CNI », a mentionné le président de la CEI.

A joutant que concernant les ivoiriens de la diaspora « devront présenter une carte nationale d’identité (CNI) ou un passeport biométrique ou une carte consulaire ».

Par ailleurs, le président de la CEI a mis à l’index l’importance de la Révision de la Liste Electorale, la présentant comme l’une des opérations essentielles du processus électoral.

En effet, a-t-il soutenu « s’il est admis que pour qu’il y ait élection, il faut certainement des candidats et des offres de programmes, des propositions de programmes de société, l’élection requiert avant tout des électeurs. Car, en réalité toute la propagande électorale, tout le déploiement opéré par les candidats et leurs différents états-majors est uniquement destiné à séduire les électeurs pour obtenir leurs suffrages. Entre les mains de celui ou de ceux qui recueilleront le maximum de suffrage des électeurs, sera confiée la gouvernance de notre quotidien, la réalisation de nos rêves et l’accomplissement de notre bien-être. Pour avoir ce droit, il importe en amont d’être inscrit sur la Liste Electorale. Seule votre inscription sur la Liste Electorale vous confère la qualité pour faire entendre votre voix et accorder votre suffrage le jour du scrutin ».

Tout en invitant les uns et les autres à prendre toutes les dispositions pour figurer sur cette liste, le président de la CEI a saisi cette occasion « pour réitérer ma sincère gratitude à la Communauté internationale et régionale, au Système des Nations-Unies pour leur accompagnement, et particulièrement au PNUD pour son engagement très appréciable ».

Traduisant sa gratitude à la CEI pour avoir choisi sa commune pour abriter cette opération de révision de la liste électorale, Gilbert Kafana a souligné qu’avec « un peu plus de 442 000 électeurs, Yopougon représente la Côte d’Ivoire en miniature en termes de diversité socioculturelle. Non sans  demeurer le baromètre de l’état de la cohésion sociale dans notre pays ».


A.Y.

Commentaires