CÔTE D’IVOIRE/PRIMATURE : Amadou Gon Coulibaly va-t-il regagner Abidjan ce jeudi 2 juillet ?


Parti d’Abidjan le 2 mai 2020 pour « un contrôle médical » devenu par la suite des complications cardiaques, le premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, regagnera Abidjan très bientôt.


Annoncé plusieurs fois au bord de la lagune Ebrié sans suite, le premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, après près de deux mois, jour pour jour, à Paris pour des soins de santé, regagnera certainement Abidjan cette semaine.

C’est du moins ce qu’annoncent plusieurs sources concordantes. Certaines voix plus autorisées vont jusqu’annoncé son retour tant attendu au Rassemblement des Houhouétistes pour la Paix et la démocratie (RHDP) pour ce jeudi 2 juillet 2020.

“Ce mercredi 1er juillet 2020, j’ai reçu en audience à Paris, l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, S.E.M. Maurice Kouakou Bandaman, accompagné de ses collaborateurs”, a écrit Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre de Côte d’Ivoire, sur sa page officielle Facebook.  Non sans indiquer qu’il s’est entretenu avec le Conseiller Afrique du Président de la République française, M. Franck Paris.


A LIRE AUSSI :// CÔTE D’IVOIRE : Ouattara fait le forcing pour Gon Coulibaly, Macron émet des réserves; le RHDP au bord de l’implosion


Après plusieurs tentatives de retour à la maison avortées, il faut souhaiter que cette fois soit la bonne. Surtout que son intérim assumer par le Ministre d’Etat, ministre de la Défense, ne semble pas faire le bonheur de tous. Il est vu comme celui qui veut ravir sa place au ministre en tant que premier ministre de la Côte d’Ivoire et candidat du RHDP pour la présidentielle d’octobre 2020.

Il se raconte même qu’à la première réunion du conseil du gouvernement qu’il présidait, le premier ministre intérimaire, ministre d’Etat, ministre de la Défense, avait sonné la fin de la recréation en s’adressant aux membres du gouvernement…


A LIRE AUSSI://CÔTE D’IVOIRE : pourquoi le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, reste encore à Paris ?


Que vont donc faire le président Alassane Ouattara et son premier ministre Amadou Gon, si le dernier venait à fouler le sol ivoirien ce 2 juillet ?

Vont-ils se contenter d’enlever l’intérim au ministre d’Etat, ministre de la Défense ? Iront ils plus loin en le sortant du gouvernement ?

Il faut le dire tout net les jours prochains, même avec le probable retour de Amadou Gon Coulibaly, seront une « zone de turbulence » pour le régime RHDP. Qui vivra Verra !


GK.

Commentaires

error: Content is protected !!