Les 13 postes du dossier du candidat à la candidature du PDCI ont été servi par Kouadio Konan Bertin. Mais à l’analyse des 13 éléments, la candidature de Kouadio Konan Bertin a été rejetée par le comité de candidature qui explique.


Ouvert du 10 juin au 24 juin à 23h 30, le comité de candidature pour la convention du PDCI qui n’a reçu  que deux dossier a vidé son délibéré ce jour à la maison du parti à Cocody.

Si la candidature du candidat Aimé Henri Konan Bédié a reçu le quitus du comité de candidature pour la convention de Yamoussoukro, ce n’est pas le cas de la candidature de Kouadio Konan Bertin. Et pour cause…

En effet le comité de candidature dont le rapporteur est Maître Blessy Chrysostome pointe du doigt  pour justifier son verdict trois points essentiels :

Primo, le refus du candidat Kouadio Konan Bertin de s’engager sur l’honneur, dans son dossier de candidature, de ne pas quitter le PDCI-RDA s’il n’était pas choisi comme candidat du PDCI-RDA par la convention.


A LIRE AUSSI: // CANDIDATURE AU PDCI : des problèmes de méthode et d’éthique soulevés contre KKB qui disait, « je suis prêt à m’engager aux côtés de Bédié si…»


Secundo, le refus du candidat Kouadio Konan Bertin de s’engager sur l’honneur, dans son dossier de candidature, de ne pas se présenter comme candidat indépendant s’il n’était pas choisi comme candidat du PDCI-RDA par la convention.

Tertio, fausse déclaration du candidat Kouadio Konan Bertin dans son dossier de candidature quand il déclare :

– être membre de la délégation de Bocanda 3 alors que les membres de la délégation lui ce droit ;

– Il s’est fait délivrer un faux procès-verbal du rapport de la délégation de Bocanda 3 … dont il s’est prévalu.

Cependant, tout n’est pas totalement fini pour le candidat à la candidature du PDCI-RDA pour la présidentielle de Octobre 2020. Le comité de candidature lui accorde la possibilité d’exercer un recours devant lui dans les prochaines 48 heures (Jeudi 2 et vendredi 3 juillet 2020).

C’est fort de ces manquements que le rapporteur a déclaré la candidature de KKB irrecevable par le comité de candidature du PDCI-RDA.

Au-delà, le candidat KKB a satisfait à d’autres critères comme le dépôt dans les livres comptables du PDCI-RDA des 25 millions de F CFA de caution non remboursable devant servir à l’organisation de la convention.  

C’est le lieu de souligner qu’avant même que cette décision ne soit connue du grand public, le candidat KKB avait projeté de faire une conférence de presse le 7 juillet prochain.

Nous y reviendrons.


GK.

Commentaires