MALI : des tirs d’armes lourdes à Kati, des blindés en route pour la Présidence, un coup d’Etat en cours avec pour homme fort le colonel Diaw?

La situation de plus en plus confuse à Bamako. Selon plusieurs sources concordantes, des tirs d’armes lourdes ont été entendus au ce mardi 18 août 2020 au camp militaire « Soundiata » de Kati, situé à 15 km au nord de Bamako. Le Chef d’Etat major des armées, des généraux et des ministres arrêtés. Le Colonel Diaw semble être le nouvel homme fort du Bamako. Le Mali retient son souffle


13 H 50 à Abidjan (Mise à jour)  : La situation s’empire au Mali où les tirs d’armes lourdes entendus ce matin dans le camp militaire de Kati sont en train de se transformer en coup d’Etat militaire. Une quarantaine de blindés partis du camp de Kati seraient en direction du palais Présidentiel de Koulouba. Raison évidente : arrêter le Président Ibrahim Boubacar Keita (IBK) que le Président Alassane Ouattara, fou de colère, a eu au téléphone. Car Abidjan craint l’effet de contagion.

  • Le Premier ministre Boubou Cissé et de Karim Keita, fils du président malien seraient aux arrêts ;
  • Le Chef d’Etat-major des forces armées du Mali, le chef d’Etat-major de la garde nationale et son DAF seraient arrêtés par les mutins ;
  • Le Ministre de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Daffe,  et celui des Affaires Etrangères, Tieblé Dramé,  et plusieurs autres ministres seraient arrêtés ;
  • Le Président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbine serait aussi arrêté ;
  • (A suivre)

Premières heures:

La situation est confuse à Bamako. Selon plusieurs sources concordantes, des tirs ont été entendus au camp militaire « Soundiata » de Kati. « Ce matin, des militaires en colère ont pris les armes au camp de Kati et ont tiré en l’air. Ils étaient nombreux et très nerveux », a déclaré à l’AFP un médecin de l’hôpital de Kati. « Ça tire, ça tire en l’air à Kati. Ce sont des militaires », a confirmé une source sécuritaire malienne sur place. Les raisons de ce coup de colère des militaires semblent être, entre autres, le détournement de 44 milliards de franc CFA de prime des soldats.

Le Chef d’Etat major des forces armées maliennes, des généraux et des ministres arrêtés seraient déjà aux arrêts.

Le Colonel Diaw , le nouvel homme fort du Mali?

« Nous suivons attentivement la situation. La hiérarchie militaire est entrée en contact avec les troupes, on fera une déclaration officielle dans la journée », a déclaré à l’AFP une source au ministère de la Défense, qui s’est refusée à parler de «mutinerie».

Et pourtant, une colonne de blindés militaires se dirige vers la télévision malienne. voir vidéo.

Cette colonne de blindés semble se diriger vers Darsalam

Depuis, l’accès au camp est impossible et la route est bloquée. Selon un témoin, il n’est pas possible de rejoindre la capitale depuis Kati. Kati est une ville située en périphérie de la capitale et à proximité de Koulouba, le palais présidentiel. Selon un autre témoin, les marchés de Kati sont fermés et la population semble paniquée. Les ambassades, notamment de France et Norvège, conseillent à leur ressortissant de rester chez eux, « en raison d’une agitation possible dans la ville de Bamako »


Avec news aBamako.com/AFP/RFI/jeune Afrique

One thought on “MALI : des tirs d’armes lourdes à Kati, des blindés en route pour la Présidence, un coup d’Etat en cours avec pour homme fort le colonel Diaw?

  • 08/10/2020 à 18:44
    Permalink

    ” Dominic 7:1-5 canada drugs online reviews Half 6:41-42) Molds This habitat was one as separate of a longer acting, in which Converse was okay His progresses how to higher then dilates. sildenafil citrate Itsaue trppbk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.