OBSERVATOIRE DES ELECTIONS : la MIOE pour observer et analyser afin d’en réaliser une évaluation détaillée, impartiale et objective


L’année 2020 est une année électorale importante pour la Côte d’Ivoire et ses partenaires. C’est dans ce contexte que l’Institut Électoral pour une Démocratie Durable en Afrique (EISA), conjointement avec le Centre Carter (TCC), annonce l’arrivée et le déploiement d’une Mission Internationale d’Observation Électorale (MIOE) de long terme  en Côte d’Ivoire pour observer l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et les législatives à venir en République de Côte d’Ivoire.


CI-DESSOUS LA DECLARATION D’ARRIVEE DE LA MIOE


DECLARATION D’ARRIVEE

Abidjan, le 21 Septembre 2020

L’Institut Électoral pour une Démocratie Durable en Afrique (EISA), conjointement avec le Centre Carter (TCC), annonce l’arrivée et le déploiement d’une Mission Internationale d’Observation Électorale (MIOE) de Long Terme  en Côte d’Ivoire pour observer l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et les législatives à venir en République de Côte d’Ivoire. La mission a reçu le 19 aout 2020 l’accréditation de la Commission Électorale Indépendante (CEI) en sa qualité d’organe de gestion des élections de la République de Côte d’Ivoire.

Au cours de son séjour, la Mission observera notamment, les étapes de la phase préparatoire du scrutin comme l’établissement de la liste électorale définitive, le dépôt et le contentieux concernant les candidatures à l’élection présidentielle, le niveau de participation des femmes et jeunes, les menaces numériques, la campagne électorale, les opérations de vote et de dépouillement du vote le jour du scrutin sur l’ensemble du pays et la compilation des résultats. De plus, la MIOE suivra le processus électoral jusqu’à son terme, incluant l’annonce des résultats officiels ainsi que le processus relatif au contentieux des résultats.

En outre, elle interagira avec divers acteurs du processus électoral, notamment la CEI, les autorités publiques, les partis politiques et leurs candidats, les candidats indépendants, les représentants des médias ainsi que les organisations de la société civile ivoirienne. Elle interagira également avec les autres Missions d’observation électorale nationales et internationales et les Missions diplomatiques présentes en Côte d’Ivoire.

La MIOE opère en toute indépendance et de manière neutre. Son mandat est d’observer et d’analyser l’ensemble du processus électoral afin d’en réaliser une évaluation détaillée, impartiale et objective. Cette analyse fait référence non seulement à la législation nationale mais aussi aux normes et obligations sous régionales, régionales et internationales auxquelles la République de Côte d’Ivoire a suscrit en matière d’élections démocratiques. Les observateurs électoraux internationaux vont évaluer si les élections sont le reflet de la libre expression de la volonté du peuple ivoirien et si le processus électoral est conforme au cadre juridique et institutionnel du pays ainsi qu’aux normes et standards internationaux, continentaux et sous régionaux, la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance, le protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance ainsi que dans les Principes pour la Gestion, la Surveillance et l’Observation des Elections (PEMMO). EISA et le Centre Carter conduisent leurs activités de mission d’observation électorale conformément aux directives de la Déclaration de principe pour l’observation internationale des élections et du Code de conduite pour les observateurs électoraux internationaux, qui a été adopté par les Nations Unies en 2005.

Conduite par Monsieur Denis Kadima, Directeur général de EISA, la mission est forte de 12 Observateurs Internationaux de Long Terme, déployés en six équipes de deux personnes chacune, issus de divers pays à savoir : le Benin, le Cameroun, la Centrafrique, la République Démocratique du Congo, la France, le Ghana, le Maroc, le Niger, le Sénégal, le Togo et la Tunisie. A ceux-ci, s’ajouteront au mois d’octobre 24 observateurs de court terme. Les observateurs sont appuyés par une équipe cadre de  l’EISA et du TCC basée á Abidjan.

La Mission rendra public, au cours d’une conférence de presse, ses conclusions préliminaires sur le déroulement du scrutin et présentera ses conclusions et recommandations à l’attention des acteurs du processus électoral ivoirien. Un rapport final détaillé sera publié à l’issue du processus électoral.

La Mission Internationale d’Observation Électorale remercie les autorités de la République de Côte d’Ivoire pour toutes les dispositions qu’elles ont bien voulu prendre en vue de faciliter son travail sur l’ensemble du territoire national. La Mission est financée par l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID)”.

Pour toute information, veuillez contacter l’attaché de presse de la Mission à l’adresse courriel infoieom@eisa.org .

Fait à Abidjan, le 21 Septembre 2020

Denis KADIMA

Chef de Mission par intérim.

One thought on “OBSERVATOIRE DES ELECTIONS : la MIOE pour observer et analyser afin d’en réaliser une évaluation détaillée, impartiale et objective

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.