DESOBEISSANCE CIVILE : Bédié et la CDRP invitent les populations à filmer et à photographier toutes les violations de leurs droits


Afin d’organiser, les poursuites judiciaires contre tous ceux qui vont s’adonner aux répressions sauvages des marches de l’opposition, le président de la CDRP, Henri Konan Bédié et Me Soro Brahima, appellent les ivoiriens à documenter (filmer et photographier) toutes les atteintes à la liberté d’expression et à les transmettre à la CDRP. C’est que face à la désobéissance décrétée par l’opposition ivoirienne pour stigmatiser le mandat inconstitutionnel du président sortant, Alassane Ouattara, l’opposition au régime RHDP entend se donner des moyens d’actions contre tous ceux qui voudront « casser » de l’opposition.


DECLARATION DE LA COALITION POUR LA DEMOCRATIE, LA RECONCILIATION ET LA PAIX


“Mesdames et Messieurs ;

La Coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix, présidée par le Président Aimé Henri KONAN BEDIE, constate qu’à l’occasion de la commémoration du 60ème anniversaire de l’indépendance de notre pays, le Président de la République, profitant de la traditionnelle adresse à la Nation, a choisi de répondre favorablement à ceux de son clan qui ont souhaité, au mépris de la Constitution, qu’il brigue un troisième mandat.

La CDRP constate que cette annonce, inopportune, a immédiatement suscité chez les populations civiles ivoiriennes, de toutes les régions, des protestations ayant abouti à des marches pacifiques et spontanées sur toute l’étendue du territoire national contre un quelconque troisième mandat de Monsieur Alassane Ouattara qui est en train d’achever le son second mandat ;

“La CDRP condamne les tentatives du pouvoir RDR Unifié d’instrumentaliser l’opposition populaire contre le troisième mandat de Monsieur Alassane OUATTARA en un conflit interethnique ou communautaire “

La CDRP regrette et condamne le fait que le pouvoir de Monsieur Alassane OUATTARA ait fait le choix de répondre aux marches pacifiques organisées par la société civile, par une répression aveugle et sanglante, ayant causé des dizaines d’arrestations parmi les leaders politiques et de la société civiles de morts, de nombreux blessés et dégâts matériels importants ;

La CDRP condamne les tentatives du pouvoir RDR Unifié d’instrumentaliser l’opposition populaire contre le troisième mandat de Monsieur Alassane OUATTARA en un conflit interethnique ou communautaire en montant certaines communautés contre les autres.

La CDRP invite les autorités en charge du maintien de l’ordre à demeurer dans leur rôle républicain d’encadrement des manifestants aux mains nues qui exercent leurs droits constitutionnels

A cet effet, la CDRP invite les populations à documenter (filmer et photographier) systématiquement, partout où elles en seraient témoins, toutes les violations de leurs droits, à en identifier les auteurs et à les lui transmettre ;

La CDRP note que le conseil constitutionnel, présidé par le juge Koné Mamadou, a rendu public, le lundi 14 septembre 2020, la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 ;

La CDRP note que si la candidature de Monsieur Aimé Henri KONAN BEDIE figure bien sur la liste définitive des candidats, le conseil constitutionnel a, cependant, commis un véritable déni de justice en jugeant recevable et régulière la candidature de Monsieur Alassane Ouattara à un troisième mandat et ce, en violation flagrante de l’article 55 de la constitution ;

En outre, la CDRP regrette et condamne les tripatouillages scandaleux des parrainages auxquels le conseil constitutionnel s’est livré pour écarter certains candidats de l’opposition politique tout en se gardant de dénoncer les doubles parrainages en vue de poursuites pénales, en application de l’article 54 du code électoral ;

le Conseil constitutionnel, dans sa composition actuelle, a prouvé son incapacité à être un arbitre neutre et impartial de l’élection présidentielle .. la Commission électorale indépendante chargée de conduire les opérations électorales s’était déjà disqualifiée en s’avérant partisane et inféodée au régime RDR unifié et incapable de produire une liste électorale fiable 

La CDRP rappelle que la Commission électorale indépendante chargée de conduire les opérations électorales s’était déjà disqualifiée en s’avérant partisane et inféodée au régime RDR unifié et incapable de produire une liste électorale fiable ;

La CDRP constate que par sa décision du 14 septembre 2020, le Conseil constitutionnel, dans sa composition actuelle, a prouvé son incapacité à être un arbitre neutre et impartial de l’élection présidentielle et a étalé à la face du monde son inaptitude à être le gardien de la constitution ivoirienne ;

La CDRP est convaincu qu’au soir du 31 octobre 2020, l’actuel conseil constitutionnel sera incapable de proclamer un autre vainqueur que Monsieur Alassane OUATTARA et ce, quelque soient les résultats réels sortis des urnes ;

Par conséquent,

La CDRP refuse que les opérations électorales du 31 octobre 2020 soient conduites par la commission électorale indépendante présidée par Monsieur COULIBALY KUIBIERT Ibrahim ;

La CDRP refuse que les résultats définitifs de l’élection présidentielle prochaine soient proclamés par le Conseil constitutionnel présidé par Monsieur KONE Mamadou ;

La CDRP s’oppose fermement à un troisième mandat anticonstitutionnel de Monsieur Alassane OUATTARA ;

La CDRP exige l’application intégrale et immédiate des arrêts et ordonnances rendus par la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples en date des 22 avril 2020, 15 juillet 2020 et 15 septembre 2020 ;

La CDRP invite l’opposition politique et les organisations de la société civile au rassemblement et à l’unité d’action ;

Enfin la CDRP est prête à exécuter tous les mots d’ordre qui seront lancés par l’opposition politique et la société civile et se tiendra aux cotés du Peuple ivoirien pour faire barrage à l’imposture.

Je vous remercie”.

Fait à Abidjan, le 20 septembre 2020

Pour la CDRP,

Me SORO Brahima, Président de l’UPCI

3 thoughts on “DESOBEISSANCE CIVILE : Bédié et la CDRP invitent les populations à filmer et à photographier toutes les violations de leurs droits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.