CÔTE D’IVOIRE : la CNDH fait des recommandations et invite le gouvernement à garantir les conditions prescrites par la loi

Face à la situation socio politique délétère, la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), après avoir rencontré les acteurs, fait des recommandations non sans appeler à l’ouverture d’un dialogue pressant et inclusif aux fins de trouver des solutions consensuelles durables en rapport avec les préoccupations légitimes des parties prenantes à la vie socio politique.

CI-DESSOUS LA DECLARATIONS DE LA CNDH

DECLARATION-DU-CNDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.