ELIGIBILITE DE GBAGBO : la CADHP demande la suspension de sa condamnation en Côte d’Ivoire et sa réintégration sur la liste électorale


La Cour Africaine des droits de l’Homme (CADHP) a pris ce samedi 25 septembre un arrêt portant suspension de l’inscription de la condamnation par contumace de l’ex-Président, Laurent Gbagbo, sur le casier judiciaire et sa réintégration sur la liste électorale ». En somme par cet arrêt, la CADHP dit à l’Etat de Côte d’Ivoire que le co-fondateur du FPI, acquitté à la CPI, doit être électeur et éligible.  Et ce en attendant le jugement au fond de cette affaire Laurent Gbagbo contre l’Etat de Côte d’Ivoire dans laquelle l’ex-président ivoirien conteste différentes mesures qui lui font perdre ses droits civiques et politiques.


L’ARRËT DE LA CADHP EN DATE DU 25 SEPTEMBRE 2020 

LAURENT-GBAGBO-JUGMENT-FRENCH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.