PRESIDENTIELLE DU 31 OCTOBRE : CRISIS Group, pour le report afin d’éviter les tensions politiques dues au revirement de Ouattara

La présidentielle ivoirienne du 31 octobre, loin d’être l’occasion de clore une longue crise et de transmettre le pouvoir à une nouvelle génération a déjà fait au moins quatorze morts depuis la mi-août. C’est à juste titre que l’ONG internationale américaine, Crisis group,  propose le report de l’élection, à l’effet de faire la place au dialogue pour apurer le contentieux qui plombe le processus.

 

CI-DESSOUS L’INTEGRALITE DU RAPPORT DE L’ONG INTERNATIONALE AMERICAINE CRISIS GROUP

CRISIS GROUP - CIV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.