GUILLAUME SORO : « Ouattara n’est plus le président de Côte d’Ivoire… j’appelle toutes les forces vives de la nation à se lever»

« M. Alassane Ouattara n’est plus le président de la République de Côte d’Ivoire. Cela est indéniable. Ayant épuisé son deuxième et dernier mandat, il ne peut plus exercer les charges et la fonction de chef de l’État …j’appelle toutes les forces vives de la nation, les jeunes, les femmes, toutes les couches de notre beau pays balafré et assassiné, à se lever ». C’est en substance le message de Guillaume Soro à l’opposition et à la Côte d’Ivoire.

 

Prenant la parole suite au blocus sur le domicile de Henri Konan Bédié, président du Comité National de Transition, à la séquestration à domicile des leader de l’opposition et à la chasse orchestré par le régime et ses miliciens contre l’opposition ivoirienne, Guillaume Soro, en exil forcé à Paris, a pris la parole et distribué les points et les appels à chaque corps de la nation afin de les amener à sauver.

« M. Alassane Ouattara a épuisé son deuxième et dernier mandat, il ne peut plus exercer les charges et la fonction de chef de l’État. Il s’agit pour vous, dans l’honneur et la dignité, de mettre un terme au spectre de la guerre civile qui menace notre pays », a-t-il souligné d’entrée.

Quant à lui et face à la traque des membres du Conseil National de Transition et de son Président, par le pouvoir OUATTARA, «  je prend la décision de mettre en place tous les organes du Conseil National de Transition

Aussi appelle-t-il les autres membres des corps constitués à prendre leurs responsabilités. Car entre « l’oppresseur et le peuple opprimé, il nous faut choisir. Et ce choix, c’est maintenant. Personne ne peut prétendre aimer la Côte d’Ivoire plus que l’Ivoirien. Personne ne viendra nous libérer à notre place. Nous ne devons compter que sur nous-mêmes pour vaincre ou périr. Et nous vaincrons car nous avons la vérité et Dieu avec nous ».

Aux populations, Guillaume adresses ces félicitations : « c’est le lieu pour moi de saluer votre mobilisation exemplaire qui a permis de faire échec à la pire farce électorale de l’histoire de notre nation, orchestrée piteusement par M. Alassane Ouattara, engagé dans son aventure effrénée et périlleuse de s’éterniser au pouvoir. »

Aux Forces de Défense et de Sécurité : « vous me connaissez ! … je demande à vous soldats, sous-officiers, officiers, officiers supérieurs et officiers généraux de notre armée, de vous regarder dans le miroir de votre âme et de votre conscience et d’agir pour stopper les tueries ».

Au demeurant, Guillaume Soro appelle « toutes les forces vives de la nation, les jeunes, les femmes, toutes les couches de notre beau pays balafré et assassiné, à se lever. Nous devrons poursuivre la désobéissance civile avec plus de détermination, dans nos villes et villages, afin de faire respecter la volonté de la grande majorité des ivoiriens. »

Surtout a-t-il expliqué : « Il est des moments … où la conscience que notre destin collectif transcende la somme de nos individualités et nous impose de franchir les limites de nos égos personnels, nous conduit à rechercher dans nos actes et dans nos discours, le succès de la collectivité. Malgré les difficultés, les douleurs, les horreurs, en dépit de nos faiblesses, de nos manquements, de nos erreurs, voire de nos fautes, il faut qu’ensemble nous puissions nous lever pour dire NON à la dictature et faire barrage à M. Ouattara qui veut prendre la  Côte d’Ivoire en otage. »

 

Abraham JOSUE

 

 

4 thoughts on “GUILLAUME SORO : « Ouattara n’est plus le président de Côte d’Ivoire… j’appelle toutes les forces vives de la nation à se lever»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.