CNT/ARISTIDE ZOKOU A MARCEL AMON TANOH : “donc le 3ème mandat de M. Ouattara est légal ? Vous êtes habitué au luxe..”

“Je déplore la création du Comité National de Transition qui n’a aucun fondement légal et qui ravive les tensions et les risques d’affrontements”, avait déclaré Marcel Amon Tanoh. Aristide Ozoukou, le fils du peuple réagit « donc le 3e mandat de M. Alassane Ouattara est légal ? Arrêtez de vous foutre de l’intelligence des gens. Avez-vous oubliez vos propos au Felicia ? »

 

CI-DESSOUS LA REACTION ARISTIDE OZOUKOU, LE FILS DU PEUPLE

 

« Monsieur le Ministre,

Je suis stupéfait, je suis sidéré, je n’y crois pas.

Quoi ? Cette déclaration émane vraiment de vous ? Quelle lâcheté ?

J’ai toujours soutenu que la scène politique ivoirienne est remplie de médiocres et vous venez encore de le prouver.

Je ne vais pas m’attarder sur vous. Je vais simplement inviter le peuple à bien ouvrir les yeux sur ceux qui veulent parler en leur nom.

 

« Vous savez, votre plan était que Ouattara tombe le 31 Octobre pour espérer avoir un poste ministériel. »

 

Monsieur le ministre,

Vous savez, votre plan était que Ouattara tombe le 31 Octobre pour espérer avoir un poste ministériel. Personne ne vous connaît en Côte d’Ivoire en tant qu’un défenseur des droits du peuple, en tant qu’un lutteur.

Vous êtes habitués au luxe et à la vie facile.

Ce n’est pas moi qui le dit mais votre attitude qui le traduit aisément.

Comment pouvez-vous affirmer que le CNT n’a aucune base légale ? Donc le 3e mandat de M. Alassane Ouattara est légal ?

Arrêtez de vous foutre de l’intelligence des gens.

Avez-vous oubliez vos propos au Felicia ?

Si c’est de cette façon vous concevez la politique c’est que vous êtes un Guignol. Un danger pour vos parents et pour vous-même.

 

« Votre attitude traduit un grand manque de respect envers les ivoiriens. Vous vous moquez des morts, des blessés et des milliers de détenus. »

 

Croyez moi, Monsieur le ministre, un jour, tous ces déchets politiques quitterons le Marigot politique ivoirien pour qu’advienne une génération de politiciens qui aime réellement leur pays et leur peuple.

Votre attitude traduit un grand manque de respect envers les ivoiriens. Vous vous moquez des morts, des blessés et des milliers de détenus.

Si dans cette note, je vous ai manquez du respect, je m’en excuse mais je crois que vous ne méritez pas respect et considération parce que vous n’avez pas respecté les ivoiriens avec cette déclaration que vous venez de produire.

Sans vous, le peuple continuera son combat.

D’ailleurs, le peuple n’attend personne, n’attend aucun leader pour arracher sa liberté et son épanouissement.

Le peuple va se libérer lui-même peu importe le temps et il est déjà engagé sur cette voie.

Allez que M. Alassane Ouattara vous nomme ministre c’est votre rêve mais l’histoire retiendra que vous êtes un homme incohérent et versatile. De tel personnage il faut s’en méfier et s’en éloigner ».

 

Cordialement

Aristide Ozoukou, le fils du peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.