RENTREE PASTORALE/KUTWA : “Il ne suffit pas d’organiser des élections, d’en déclarer un vainqueur pour aller à la réconciliation “(Texte intégral)

“Il ne suffit pas d’organiser des élections, d’en déclarer un vainqueur, pour que les cœurs meurtris soient guéris et que la paix s’installe. L’un des moyens pour aller à la réconciliation, est le respect des lois que l’on se donne bien plus que les élections. C’est ici que la maxime latine prend tout son sens : « Dura lex, sed  lex : la loi est dure mais c’est la loi”. Cette pensée invite au respect de la loi même quand elle nous contrarie et va à l’encontre de nos intérêts du moment… Des explications des rédacteurs de la Constitution ont été suffisamment abondantes et partagées avec la population. De même, des communications par l’exécutif sur les sites officiels ont été faites pour expliquer la Constitution. A quoi servirait une boussole qui indique un jour le Nord, et un autre jour le Sud, selon les lunettes que l’on porte ?” C’est la déclaration faite par le cardinal Jean Pierre KUTWA, à l’occasion de la rentrée pastorale 2020-2021 qui avait pour thème : « Pour vivre en communion, faites aux autres, ce que vous voulez qu’ils fassent pour vous », Mathieu 7, 12 . Ci-dessous l’intégralité de la déclaration du patron de l’Eglise Catholique de Côte d’Ivoire.

 

Rentrée Pastorale 2020-2021 JPK Définitif
 

 

                                                                                  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.