LEGISLATIVES : la CEI condamne les propos de Lida et reporte l’élection à Niakara, circonscription N° 97

La Commission électorale indépendante condamne les propos Lida Kouassi. Propos, dit–elle, de nature à troubler le climat de paix sociale et affecter l’unité nationale. Au-delà, elle annonce le report de l’élection dans la circonscription n° 97;

 

Pour la CEI, « les propos tenus par le candidat LIDA Kouassi Moïse sont de nature à troubler le climat de paix sociale et affecter l’unité nationale. Ils sont surtout indignes d’un candidat aux élections législatives d’autant plus que la Constitution ivoirienne, en son article 96, dispose que « chaque parlementaire est le représentant de la Nation entière ». Avant d’expliquer que  « l’on entend Monsieur LIDA Kouassi Moïse, s’en prendre à un autre candidat de ladite circonscription. Il dénonce notamment le parachutage de ce dernier dans une circonscription dont il ne serait pas sociologiquement originaire et lui recommande d’aller se présenter chez lui et de laisser le poste aux autochtones ».

COMMUNIQUE- Affaire LIDA KOUASSI

 

 

Par ailleurs, et suite « au décès de Madame PEGNANKPAN OUROH, candidate suppléante du candidat titulaire GUIBESSONGUI N’Datien Koné Severin dans ladite circonscription. En application de l’article 84 du Code électoral et de l’article 18 de la loi n° 2004-495 du 10 septembre 2004 portant suppléance des députés à l’Assemblée nationale, il est sursis de plein droit à l’élection du député de la circonscription n° 97 ARIKOKAHA, NIAKARAMANDOUGOU et TORTIYA, Communes et Sous-préfectures », a signifié la CEI.

 

COMMUNIQUE NIAKARA

 

A.J

Commentaires