BEDIE ET LE PDCI CHEZ LA VEUVE D’HAMED BAKAYOKO : “L’atmosphère est lourde en ce moment en Côte d’Ivoire”

Le président Henri Konan Bédié, son épouse, Mme Henriette Bédié et le PDCI-RDA étaient le mardi 16 mars 2021, à la résidence du Premier ministre Hamed Bakayoko à la Riviera Beverly Hill.

Le couple Bédié, accompagné d’une forte délégation du Pdci-Rda, composée des vice-présidents de ce parti, des membres du secrétariat exécutif, des membres du bureau politique, des membres du Grand Conseil… sont allés apporter leur compassion et soutien à la veuve Yolande Bakayoko, aux enfants et à toute la famille Bakayoko et alliés. C’est au secrétaire exécutif en Chef, Maurice Kakou Guikahué, que l’honneur est revenu de porter la parole du président Bédié et de toute la délégation du Pdci lors des échanges des civilités.

« (…) L’atmosphère est lourde en ce moment avec cette perte que la Côte d’Ivoire vient de connaitre. Le président Henri Konan Bédié, quand il a appris cette nouvelle, a exprimé sa compassion dans le message qu’il a transmis à la famille. Sachez que le Président Bédié a perdu un fils, le premier ministre Hamed Bakayoko, et il entend prendre sa part dans ses funérailles », a indiqué, en substance, le secrétaire exécutif en Chef.

La famille éplorée, sensible à cette démarche du président du Pdci-Rda, a remercié son hôte de marque et sa délégation avant de lui communiquer la suite du programme des obsèques du premier ministre. Par ailleurs, le président Henri Konan Bédié a adressé des mots de compassion à la famille et à toute la Côte d’Ivoire à travers le livre de condoléances ouvert à cet effet.

« Nous venons de perdre, dans la disparition du premier ministre, Hamed Bakayoko, un digne fils de la nation ivoirienne, un homme de dialogue et de compromis. Nos sincères condoléances à la famille biologique et à tous les Ivoiriens », a écrit le président du Pdci-Rda. Il faut rappeler que c’est le 10 mars dernier que le premier ministre Hamed Bakayoko est décédé en Allemagne. Il sera inhumé ce vendredi 19 mars 2021, à Séguela, après l’hommage de la nation qui lui sera rendu aujourd’hui au Palais présidentiel.

 

Nouveau Réveil

Commentaires