SANTE/COVID-19 : la situation devient critique, 5422 cas dont 28 décès en deux semaines en Côte d’Ivoire

Depuis quelques semaines, la Côte d’Ivoire est confrontée à une croissance record de cas de contaminations et de décès dus au COVID-19.  5422 cas de contamination et 28 décès en deux semaines. Cela dans l’intervalle de temps allant du 17 au 30 mars 2021.

 

Depuis peu, l’on assiste à une croissance exponentielle de cas de contaminations et de décès dus au COVID-19. Comment expliquer cette augmentation soudaine des cas de contaminations et de décès alors que l’on parle de plus en plus de vaccin contre une pandémie qu’on croyait pourtant ranger aux archives ?

Selon des scientifiques, cette hausse de cas de contamination est due à l’apparition de nouvelles variantes en Angleterre, en Afrique du sud et aux Etats Unis. Cette variante est une mutation très agressive du virus qui résiste fortement aux systèmes immunitaires des sujets contaminés. En plus de cette mutation qui accentue la maladie, il faudrait aussi relever cette accentuation de la maladie sous un angle sociologique notamment sur la prise de conscience collective sur la réalité de la maladie. Il faut le dire tout nettement, l’indiscipline des populations qui résignent à respecter les mesures barrières imposées par les autorités pourrait expliquer la résurgence de la maladie en Côte d’Ivoire.

IL faut rappeler que les premiers cas de contaminations ont été signalés en Côte d’Ivoire dans le mois de mars 2020. Dès lors, une alerte de menace sur la santé publique a été donnée par les autorités sanitaires du pays avec son corolaire de mesures restrictives. Ces mesures ont été prises à l’effet de limiter les dégâts de la maladie au sein de la population.  Aussi difficiles qu’elles fussent, elles se sont avérées efficaces vu qu’à un moment donné, le nombre de cas de contamination était en chute libre.

Apparue dans la province chinoise de Wuhan il y a de cela deux (2) ans, la maladie à corona virus ou COVID- 19, est une maladie virale très contagieuse qui continue de causer d’énormes dégâts humains. D’abord elle s’est déclarée en Chine, puis en Europe,  plus précisément en Italie, en France, en Espagne et au Portugal où la maladie est la cause  de la mort de dizaines de milliers de personnes, avant de s’étendre à l’Afrique et partout dans le monde entier.

 

H G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.