FRAT-MAT/GOUVERNANCE : voici le rapport d’audit qui condamne la gestion scabreuse de l’équipe de Venance Konan

« La nomination d’un Directeur Général Adjoint pour combler les limites du Directeur Général à Fraternité Matin a engendré des tensions. La logique aurait voulu que son remplacement soit effectué, plutôt que de lui ôter un pan de ses prérogatives… L’organisation commerciale présente d’énormes défaillances avec des risques probables de fraude sur le revenu publicitaire. En témoigne l’impossibilité pour la direction commerciale de remettre à la mission les preuves de facturation de certaines prestations…Le mode de gouvernance qui consiste à nommer un Directeur Général issu de la « Presse » a montré ces limites au fil du temps », note le rapport provisoire d’audit. D’où sa suggestion « en plus de la suppression du poste de Directeur Général Adjoint, le recrutement d’un Directeur Général par appel à candidature avec le profil suivant (non exhaustif) parait nécessaire ».  En cause, la gestion scabreuse de l’équipe de venance konan.

 

CI-DESSOUS LE RESUME DU RAPPORT PROVISOIRE ET LA REACTION D’UN COLLECTIF D’EMPLOYE

 

RESUME_RAPPORT_PROVISOIRE_AUDIT_SNPECI

 

LA REACTION D’UN COLLECTIF D’EMPLOYES QUI S’EST CONFIE A ”La Dépêche d’Abidjan”

« Fraternité matin revient encore dans les problèmes. Toujours avec la même donne : un directeur général adjoint qui pille l’entreprise. Serge Abdel Nouho qui occupe le poste de DGA en charge des finances s’est montré plus gourmand que ses prédécesseurs.

La première chose qu’il a faite dès sa nomination, c’est de faire venir ses copains, copines et beaux-parents aux postes clés. Ensuite de distraire tout billet de banque qui chute dans les caisses. Le véritable problème auquel Fraternité Matin était confronté à savoir insuffisance de recettes, il n’a point cherché à y remédier. Mieux il a empiré les choses.

L’imprimerie n’a aucun marché, le groupe n’a tiré aucun profit des grands événements notamment les fêtes et les élections. Durant ces moments où il y a beaucoup de demandes d’impression, les machines faisaient la sieste à côté des ouvriers dépités.

 

« Serges Nouho est en train de reconstituer les dettes de Fraternité Matin que l’État de Côte d’Ivoire a épongées ».

Au niveau du réseau de vente il l’a rétréci au point qu’aujourd’hui les titres de Fraternité Matin sont invisibles sur le marché.

Serges Nouho est en train de reconstituer les dettes de Fraternité Matin que l’État de Côte d’Ivoire a épongées. Plus de deux milliards d’impayés aux impôts, une centaine de millions d’arriérés de paiements à la CNPS, CMU, à l’assurance maladie.

Il a porté à un niveau insupportable la masse salariale. Alors qu’avant le plan social, celle-ci était de 150 millions pour 330 employés, aujourd’hui elle est de 125 millions pour 172 employés.

Un audit diligenté par la Direction Générale du Portefeuille de l’État en août 2020 a révélé des insuffisances graves. A la Direction commerciale et marketing, des prestations publicitaires non facturées estimées à 459 millions de FCFA, des avis nécrologiques non facturés estimés à 219 millions de FCFA. Autrement dit plus de 600 millions de FCFA de recettes volatisés … Des nombreux achats injustifiés, des décaissements à la comptabilité non règlementaires.

Les organes de contrôle qui doivent alerter le DG de ces malversations graves ne peuvent le faire car, le Conseil d’Administration a mis ces directions sous l’autorité du DGA. Ainsi tous les rapports finissent dans ses tiroirs. Seule la responsable de l’audit interne a refusé de lui rendre compte, sans en informer le DG. Depuis lors, elle est purement écartée des réunions techniques et ne reçoit plus les informations nécessaires de la DAF pour en assurer le contrôle.

Les travailleurs craignent pour leur avenir avec un pareil requin à la gestion de leur entreprise. Ils n’hésiteront pas à manifester pour leur survie et celle de leurs proches ».

 

Un collectif des employés de Fraternité Matin

Dimanche 18 Avril 2021

 

Commentaires