L’histoire de la vie

Ce soir mon cœur, avant de t’endormir,  j’ai envie de te raconter une histoire un peu différente.  J’ai envie de te raconter l’histoire de la vie.  Parce que la vie n’est pas faite de licornes multicolores, de Calinours chantant y’a-de-la-joie et de fées magiques.  Il n’y a pas non plus de super héros en cape, volant, de bandes de joyeux chiots qui arrivent n’importe quand, n’importe où lorsqu’on en a besoin.  Mais, je n’ai pas non plus le goût de te dire à quel point la vie est parfois difficile et laborieuse, que pratiquement tout est noir et que tout le monde est mauvais, car je crois que je suis encore un peu naïve et j’aime croire qu’il y a encore du bon sur cette terre, que l’être humain est encore capable d’amour.  Alors voici.

Il était une fois, ta vie.

Tout au long de ton chemin, tu croiseras de bonnes personnes sur qui tu pourras compter, qui t’aideront à aller de l’avant. Ces gens resteront à jamais dans ton cœur.  Il y aura aussi des personnes malhonnêtes, méchantes et d’autres qui te feront de la peine. N’accorde pas trop d’importance à celles-ci et dis-toi bien qu’ils ont croisé ta route pour t’apprendre quelque chose. Ne laisse pas la colère, la rancœur ou la vengeance t’envahir, ça te détruirait à petit feu.  Ces gens-là ne méritent pas ton attention, ni tes larmes.  Apprends à pardonner.

 

Tu subiras aussi plusieurs échecs. C’est normal.  C’est grâce aux échecs qu’on grandit et qu’on devient plus fort.  Relève tes manches et recommence.  Ne les vois pas comme une défaite, mais comme un défi à relever, tires-en une leçon.

Tu auras de la peine, parfois.  Pleure.  Laisse sortir tes larmes, ne les garde pas en toi.  Lorsqu’elles auront cessé,  que la blessure sera pansée, continue d’avancer.  Rester sur place ou vivre dans le passé te rendra amer. Cela nuira à ton parcours.

Commentaires