RECONCILIATION : Simon Doho, président du groupe parlementaire PDCI, loue les sacrifices d’Henri Konan Bédié

Le président du groupe parlementaire PDCI-RDA Simon Doho a loué, le lundi 26 avril 2021, les sacrifices consentis  par le président Henri Konan Bédié pour la réconciliation  en Côte d’Ivoire. Ce, lors d’une interview qu’il a accordée au quotidien Le nouveau Réveil.

 

Pour le président du groupe parlementaire PDCI-RDA Simon Doho, le président Henri Konan Bédié, est resté, malgré les nombreuses humiliations et trahisons, toujours prêt à œuvrer pour la réconciliation des filles et fils de la Côte d’Ivoire profondément divisés. « Il(le président Henri Konan Bédié) aurait pu se contenter de dire qu’il a ce qu’il faut pour lui et sa famille. Il fait des sacrifices pour la Côte d’Ivoire. Il a subi les pires humiliations et trahisons que nous connaissons tous mais il reste debout tous les jours, en pleine forme pour combattre pour son pays, avec une seule vision, celle de réconcilier la nation déchirée », a confié le président du groupe parlementaire PDCI-RDA Simon Doho.

Le député de Bangolo Simon Doho a  par ailleurs fait de  ce don de soi et cette volonté de taire ses intérêts personnels pour une vision commune, son crédo. A l’image des présidents de la République Félix Houphouet-Boigny et Henri Konan Bédié: « J’ai la chance d’être Conseiller auprès de lui (Henri Konan Bédié) et je peux vous assurer qu’il y a une seule chose qui l’intéresse, c’est la Côte d’Ivoire. Il veut retrouver la Côte d’Ivoire d’autrefois. Nous sommes donc dans cette vision pour notre pays. Nous sommes à l’école d’Houphouët-Boigny. Nous sommes à l’école d’Henri Konan Bédié », a-t-il fait remarquer.

Puis d’ajouter : « J’ai la chance de côtoyer des personnes qui connaissent bien le Prédisent Félix Houphouët-Boigny et j’ai compris à travers eux que c’est le sacrifice des leaders pour un pays qui produit le bonheur pour les autres », a-t-il relevé.

C’est cette volonté de faire  du PDCI-RSDA, un parti qui compte  sur l’échiquier politique ivoirien qui l’amène à rester et à mener le vrai combat. « Je dis que ceux qui ont fait la transhumance ont des raisons que j’ignore. Nous, nous sommes restés au PDCI parce que nous croyons à une vision. Nous croyons au combat que nos aînés ont mené. Nous croyons au combat de la Côte d’Ivoire », a expliqué le député de Bangolo, Simon Doho.

Simon Doho, député PDCI-RDA  de Bangolo sous-préfecture, a été nommé le 6 mars 2021,  président du groupe parlementaire PDCI-RDA par le président du Parti, Henri Konan Bédié. Il remplace à ce poste Maurice Kakou Guikahué qui reste le secrétaire exécutif du PDCI-RDA.

Y G

 

 

 

Commentaires