𝐂𝐎𝐍𝐒𝐄𝐈𝐋 𝐃𝐄𝐒 𝐌𝐈𝐍𝐈𝐒𝐓𝐑𝐄𝐒 : lĂ©gislatives partielles le 12 juin ; le ZOO va ĂȘtre rĂ©novĂ© ; l’adressage d’Abidjan arrive ; une fiĂšvre hĂ©morragique du lapin Ă  Abidjan

Un Conseil des Ministres s’est tenu le mercredi 28 avril 2021 de 11h00 Ă  13h30, au Palais de la PrĂ©sidence de la RĂ©publique Ă  Abidjan, sous la prĂ©sidence du chef de l’Etat, Alassane OUATTARA. D’importantes dĂ©cisions et communications ont Ă©tĂ© adoptĂ©es dont :

  • les collĂšges Ă©lectoraux des circonscriptions Ă©lectorales ci-dessus mentionnĂ©es sont convoquĂ©s Ă  la date du samedi 12 juin 2021, de 08 heures Ă  18 heures, en vue de l’élection de leurs dĂ©putĂ©s Ă  l’AssemblĂ©e nationale. Aussi un dĂ©cret portant convocation du collĂšge Ă©lectoral en vue des Ă©lections des DĂ©putĂ©s dans les circonscriptions Ă©lectorales a –t-il Ă©tĂ© pris pour les circonscriptions numĂ©ros 011 (GbĂ©lo, GouĂ©kan, Koonan, Ouaninou, Sabadougou et Santa, Communes et Sous-prĂ©fectures), 025 (Mankono, Commune et Sous-prĂ©fecture), 085 (Atoutou et Jacqueville Communes et Sous-prĂ©fectures), 148 (Dabouyo et GuĂ©yo, Communes et Sous-prĂ©fectures), 174 (Dogbo et Grand-BĂ©rĂ©by, Communes et Sous-prĂ©fectures), 203 (SĂ©guĂ©la, Commune) ;
  • Le Conseil a adoptĂ© un dĂ©cret portant attributions des Membres du Gouvernement.
    Ce décret définit les attributions des membres du Gouvernement, conformément à la nouvelle nomenclature du Gouvernement telle que proposée par le Premier Ministre et fixée par le décret n° 2021-181 du 06 avril 2021 portant nomination des Membres du Gouvernement.
  • Le Conseil a adoptĂ© un dĂ©cret redĂ©finissant les limites de la forĂȘt classĂ©e de Rapides-Grah.
  • Le Conseil a adoptĂ© une communication relative Ă  la situation du Zoo National d’Abidjan (ZNA).
  • AprĂšs la suspension des inspecteurs aux examens thĂ©oriques et pratiques, la rĂ©forme du permis arrive avec la volontĂ© du gouvernement de revoir les conditions de formation des candidats au permis de conduire, d’ouverture des auto-Ă©coles et d’évaluation desdits candidats, en vue d’assainir le secteur. du permis de conduire
  • Le Conseil a adoptĂ© une communication relative au point d’adressage du District d’Abidjan.
  • Le Conseil a adoptĂ© une communication relative Ă  l’épizootie de fiĂšvre hĂ©morragique du lapin dans le Grand Abidjan.
  • un dĂ©cret portant crĂ©ation, attributions, organisation et fonctionnement du ComitĂ© National de Pilotage du Programme SystĂšme d’Information PoliciĂšre en Afrique de l’Ouest (SIPAO) en CĂŽte d’Ivoire

 

L’INTEGRALITE DU 𝐂𝐎𝐌𝐌𝐔𝐍𝐈𝐐𝐔𝐄 𝐃𝐔 𝐂𝐎𝐍𝐒𝐄𝐈𝐋 𝐃𝐄𝐒 𝐌𝐈𝐍𝐈𝐒𝐓𝐑𝐄𝐒 𝐃𝐔 𝐌𝐄𝐑𝐂𝐑𝐄𝐃𝐈 𝟐𝟖 𝐀𝐕𝐑𝐈𝐋 𝟐𝟎𝟐𝟏.

 

L’ordre du jour de cette rĂ©union comportait les points suivants :

A/-Mesures Générales
– Projets de loi et d’ordonnance
– Projets de dĂ©crets
B/-Mesures Individuelles
C/-Communications
D/-Divers

A/–  MESURES GENERALES

PROJETS DE LOI ET D’ORDONNANCE

Au titre du MinistĂšre de la Promotion des Sports et du DĂ©veloppement de l’Economie Sportive, en liaison avec le MinistĂšre de l’Economie et des Finances et le MinistĂšre du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adoptĂ© une ordonnance portant crĂ©ation, attributions, organisation et fonctionnement d’une entitĂ© de type particulier dĂ©nommĂ©e « Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-CorĂ©en Alassane OUATTARA » ainsi que son projet de loi de ratification.

Ce centre est une infrastructure multifonctionnelle qui cĂ©lĂšbre l’excellence de la coopĂ©ration entre la CorĂ©e et la CĂŽte d’Ivoire. DĂ©diĂ© au sport, Ă  la culture et aux TICs, le Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-CorĂ©en Alassane OUATTARA, a spĂ©cifiquement pour mission de promouvoir, d’amĂ©liorer et de dĂ©velopper la pratique du Taekwondo en CĂŽte d’Ivoire ainsi que dans la sous-rĂ©gion africaine.
Au-delĂ  des compĂ©titions nationales et internationales de Taekwondo, ce centre permettra Ă  la CĂŽte d’Ivoire d’abriter les rĂ©unions des instances internationales du Taekwondo ainsi que des sessions de formation de la jeunesse aux mĂ©tiers des Technologies de l’Information et de la Communication et des stages.

PROJETS DE DECRETS

1- Au titre du Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

Le Conseil a adopté un décret portant attributions des Membres du Gouvernement.

Ce décret définit les attributions des membres du Gouvernement, conformément à la nouvelle nomenclature du Gouvernement telle que proposée par le Premier Ministre et fixée par le décret n° 2021-181 du 06 avril 2021 portant nomination des Membres du Gouvernement.

2- Au titre du MinistĂšre de l’IntĂ©rieur et de la SĂ©curitĂ©, en liaison avec le MinistĂšre d’Etat, MinistĂšre des Affaires EtrangĂšres, de l’IntĂ©gration Africaine et de la Diaspora, le MinistĂšre d’Etat, MinistĂšre de la DĂ©fense, le MinistĂšre de la Justice et des Droits de l’Homme, le MinistĂšre des Eaux et ForĂȘts, le MinistĂšre de l’Economie et des Finances, le MinistĂšre du Budget et du Portefeuille de l’Etat et le SecrĂ©taire d’Etat auprĂšs du Ministre des Transports, chargĂ© des Affaires Maritimes  ;

Le Conseil a adopté deux décrets :

‱ un dĂ©cret portant crĂ©ation, attributions, organisation et fonctionnement du ComitĂ© National de Pilotage du Programme SystĂšme d’Information PoliciĂšre en Afrique de l’Ouest (SIPAO) en CĂŽte d’Ivoire ;

‱ un dĂ©cret portant crĂ©ation du Centre de Traitement des Informations PoliciĂšres (CTIP) et d’un SystĂšme d’Information PoliciĂšre de CĂŽte d’Ivoire (SIP CI).

Ces dĂ©crets interviennent dans le cadre de l’opĂ©rationnalisation du SystĂšme d’Information PoliciĂšre pour l’Afrique de l’Ouest (SIPAO) ou WAPIS (West Africa Police Information System en anglais) instituĂ© en 2012 par les Etats membres de la CEDEAO et la Mauritanie, en vue de mutualiser leurs efforts dans la lutte contre les menaces sĂ©curitaires en Afrique de l’Ouest.
Ainsi, conformĂ©ment au SIPAO, ces dĂ©crets concourent Ă  mettre en place un systĂšme Ă©lectronique d’information policiĂšre exploitĂ© et partagĂ© par tous les services chargĂ©s de l’application de la loi sur le territoire de la RĂ©publique, Ă  savoir la Justice, la Police Nationale, la Gendarmerie Nationale, la Police des Eaux et ForĂȘts, la Douane et la Police Maritime et Portuaire. Ce systĂšme intĂšgre une base de donnĂ©es comprenant notamment le fichier des antĂ©cĂ©dents judiciaires, le fichier des personnes recherchĂ©es et le fichier des armes signalĂ©es ou volĂ©es.
Compte tenu de la sensibilitĂ© des informations collectĂ©es, des mesures particuliĂšres de sĂ©curitĂ© sont prĂ©vues afin d’assurer la confidentialitĂ© et la protection du systĂšme contre les risques de destruction ou de vol des donnĂ©es.

3- Au titre du MinistĂšre de l’IntĂ©rieur et de la SĂ©curitĂ© ;

Le Conseil a adopté deux décrets :

‱ un dĂ©cret portant convocation du collĂšge Ă©lectoral en vue des Ă©lections des DĂ©putĂ©s dans les circonscriptions Ă©lectorales numĂ©ros 011 (GbĂ©lo, GouĂ©kan, Koonan, Ouaninou, Sabadougou et Santa, Communes et Sous-prĂ©fectures), 025 (Mankono, Commune et Sous-prĂ©fecture), 085 (Atoutou et Jacqueville Communes et Sous-prĂ©fectures), 148 (Dabouyo et GuĂ©yo, Communes et Sous-prĂ©fectures), 174 (Dogbo et Grand-BĂ©rĂ©by, Communes et Sous-prĂ©fectures), 203 (SĂ©guĂ©la, Commune) ;

‱ un dĂ©cret fixant la durĂ©e de la campagne Ă©lectorale en vue des Ă©lections des DĂ©putĂ©s dans les circonscriptions Ă©lectorales numĂ©ros 011 (GbĂ©lo, GouĂ©kan, Koonan, Ouaninou, Sabadougou et Santa, Communes et Sous-prĂ©fectures), 025 (Mankono, Commune et Sous-prĂ©fecture), 085 (Atoutou et Jacqueville Communes et Sous-prĂ©fectures), 148 (Dabouyo et GuĂ©yo, Communes et Sous-prĂ©fectures), 174 (Dogbo et Grand-BĂ©rĂ©by, Communes et Sous-prĂ©fectures), 203 (SĂ©guĂ©la, Commune).

A l’issue du contentieux Ă©lectoral liĂ© aux rĂ©sultats provisoires des Ă©lections des DĂ©putĂ©s Ă  l’AssemblĂ©e nationale, tenues le 06 mars 2021 tels que proclamĂ©s le 09 mars 2021 par la Commission Electorale IndĂ©pendante (CEI), le Conseil Constitutionnel a annulĂ© les rĂ©sultats des Ă©lections dans les quatre (04) circonscriptions Ă©lectorales ci-aprĂšs :
– Circonscription N°011 GbĂ©lo, GouĂ©kan, Koonan, Ouaninou, Sabadougou et Santa Communes et Sous-prĂ©fectures ;
– Circonscription N°085 Atoutou et Jacqueville, Communes et Sous-prĂ©fectures ;
– Circonscription N°148 Dabouyo et GuĂ©yo, Communes et Sous-prĂ©fectures ;
– Circonscription N°174 Dogbo et Grand-BĂ©rĂ©by, Communes et Sous-prĂ©fectures.
Par ailleurs, le 12 avril 2021, le PrĂ©sident de l’AssemblĂ©e nationale a informĂ© officiellement le PrĂ©sident de la Commission Electorale IndĂ©pendante du dĂ©cĂšs de Messieurs BAKAYOKO Hamed et de FOFANA Hassane, respectivement dĂ©putĂ©s Ă©lus de la Circonscription Ă©lectorale de SĂ©guĂ©la Commune et de celle de Mankono Commune et sous-prĂ©fecture.
En application de la lĂ©gislation Ă©lectorale nationale, de nouvelles Ă©lections seront organisĂ©es dans ces circonscriptions Ă©lectorales. Aussi, sur proposition de la CEI, les collĂšges Ă©lectoraux des circonscriptions Ă©lectorales ci-dessus mentionnĂ©es sont convoquĂ©s Ă  la date du samedi 12 juin 2021, de 08 heures Ă  18 heures, en vue  de l’élection de leurs dĂ©putĂ©s Ă  l’AssemblĂ©e nationale.
La durĂ©e de la campagne Ă©lectorale est fixĂ©e Ă  sept (07) jours. La campagne s’ouvre le vendredi 04 juin 2021 Ă  zĂ©ro heure, pour prendre fin le jeudi 10 juin 2021 Ă  minuit.

4- Au titre du MinistĂšre des Eaux et ForĂȘts, en liaison avec le MinistĂšre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme et le MinistĂšre du Budget et du Portefeuille de l’Etat;

Le Conseil a adoptĂ© un dĂ©cret redĂ©finissant les limites de la forĂȘt classĂ©e de Rapides-Grah.

Ce dĂ©cret s’inscrit dans le cadre de la  mise en Ɠuvre  de la « StratĂ©gie de PrĂ©servation, de RĂ©habilitation et d’Extension des ForĂȘts » adoptĂ©e par le Gouvernement en mai 2018.
Cette opĂ©ration de dĂ©limitation est justifiĂ©e par la nĂ©cessitĂ© d’une part, de dĂ©limiter la forĂȘt avec des moyens modernes de gĂ©olocalisation, et d’autre part, de tenir compte de la pression dĂ©mographique qui s’exerce sur celle-ci.

5- Au titre du MinistĂšre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, en liaison avec le MinistĂšre de l’Economie et des Finances, le MinistĂšre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, le MinistĂšre de l’Equipement et de l’Entretien Routier et le MinistĂšre du Tourisme et des Loisirs;

Le Conseil a adoptĂ© un dĂ©cret portant modification du dĂ©cret n°2020-605 du 05 aoĂ»t 2020 relatif Ă  la dĂ©claration d’utilitĂ© publique du Projet d’élargissement de la voie du Golf sur la section HĂŽtel du Golf-Ivoire Golf Club-Carrefour Green Golf RĂ©sidences.

Ce dĂ©cret modificatif intĂšgre le nouveau tracĂ© routier de la voie sur le tronçon concernĂ© et assure une plus large emprise au sol de la voie, tout en prĂ©servant le caractĂšre international du parcours de golf de l’hĂŽtel du Golf.

B/– MESURES INDIVIDUELLES

Au titre du MinistĂšre d’Etat, MinistĂšre des Affaires EtrangĂšres, de l’IntĂ©gration Africaine et de la Diaspora;

Le Conseil a donné son agrément en vue de la nomination de :

‱ Monsieur FrĂ©derick Daniel LARYEA, en qualitĂ© d’Ambassadeur Extraordinaire et PlĂ©nipotentiaire de la RĂ©publique du Ghana prĂšs la RĂ©publique de CĂŽte d’Ivoire, avec rĂ©sidence Ă  Abidjan ;

‱ Monsieur Mohamed Abdallahi KHATTRA, en qualitĂ© d’Ambassadeur Extraordinaire et PlĂ©nipotentiaire de la RĂ©publique Islamique de Mauritanie prĂšs la RĂ©publique de CĂŽte d’Ivoire, avec rĂ©sidence Ă  Abidjan.

C/–  COMMUNICATIONS

1- Au titre du MinistĂšre des Eaux et ForĂȘts;

Le Conseil a adoptĂ© une communication relative Ă  la situation du Zoo National d’Abidjan (ZNA).

Compte tenu de l’insuffisance des installations et des infrastructures ainsi que des incidents survenus avec des animaux du Zoo National d’Abidjan, le Gouvernement a dĂ©cidĂ© de fermer temporairement le zoo en octobre 2020, en vue d’engager des Ă©tudes techniques pour la mise en Ɠuvre d’un plan de rĂ©novation et de dĂ©veloppement visant Ă  hisser le zoo au niveau des standards internationaux.
Ce plan, d’un coĂ»t prĂ©visionnel de 500 millions de francs CFA, prĂ©voit notamment le rĂ©amĂ©nagement paysager, l’embellissement gĂ©nĂ©ral du zoo avec une importante revĂ©gĂ©talisation, la rĂ©novation des enclos dĂ©fectueux, la rĂ©novation des bĂątiments administratifs et techniques ainsi que  l’installation d’espaces de jeux rĂ©servĂ©s aux enfants.

2- Au titre du MinistĂšre des Transports;

Le Conseil a adoptĂ© une communication d’information relative Ă  la suspension des inspecteurs du permis de conduire.

Les accidents graves de la voie publique, Ă  l’origine d’importantes pertes en vies humaines, connaissent une hausse alarmante ces derniĂšres annĂ©es. Au cours des trois premiĂšres semaines du mois d’avril 2021, particuliĂšrement, il a Ă©tĂ© dĂ©nombrĂ© 64 tuĂ©s et 171 blessĂ©s dans les accidents de la circulation.
L’analyse des causes de ces accidents a rĂ©vĂ©lĂ© qu’elles sont pour la plupart liĂ©es Ă  la non-maĂźtrise des vĂ©hicules par les conducteurs et aux pratiques Ă  risques, notamment les dĂ©passements dangereux, les mauvais stationnements de vĂ©hicules en panne et surtout la vitesse excessive. Il en rĂ©sulte que le facteur humain est la principale cause de ces accidents de la route.
Aussi, le Gouvernement a dĂ©cidĂ© de revoir les conditions de formation des candidats au permis de conduire, d’ouverture des auto-Ă©coles et d’évaluation desdits candidats, en vue d’assainir le secteur. Dans cette perspective, et aprĂšs plusieurs mises en garde infructueuses, les inspecteurs commis Ă  la mission d’inspection des examens thĂ©oriques et pratiques ont Ă©tĂ© suspendus de leurs fonctions pour laisser place aux agents de la gendarmerie pendant une pĂ©riode de trois (3) mois, en attendant l’achĂšvement de la rĂ©forme du permis de conduire.
En outre, le Conseil a instruit le Ministre des Transports et l’ensemble des Ministres concernĂ©s Ă  l’effet de rĂ©primer vigoureusement les infractions au Code de la route

3- Au titre du MinistĂšre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, en liaison avec le MinistĂšre de l’IntĂ©rieur et de la SĂ©curitĂ©, le MinistĂšre du Plan et du DĂ©veloppement, le MinistĂšre de l’Economie et des Finances, le MinistĂšre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, le MinistĂšre de l’Economie NumĂ©rique, des TĂ©lĂ©communications et de l’Innovation et le MinistĂšre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle ;

Le Conseil a adoptĂ© une communication relative au point d’adressage du District d’Abidjan.

L’opĂ©ration d’adressage du District d’Abidjan connaĂźt des avancĂ©es notables au regard du calendrier prĂ©visionnel de mise en Ɠuvre du projet. Les organes techniques du projet ont Ă©tĂ© mis en place et les opĂ©rateurs techniques dĂ©diĂ©s aux activitĂ©s de terrain ont Ă©tĂ© dĂ©signĂ©s. Relativement Ă  la question cruciale de la dĂ©nomination des voies, cette mission a Ă©tĂ© confiĂ©e, au regard de sa complexitĂ© et de la nĂ©cessitĂ© de la mobilisation d’une Ă©quipe d’expertise pluridisciplinaire en matiĂšre de linguistique, d’anthropologie, de sociologie, d’urbanisme, Ă  un groupement de chercheurs de l’UniversitĂ© FĂ©lix HouphouĂ«t-Boigny d’Abidjan, conduit par la Cellule d’Analyse des Politiques Economiques du CIRES (CAPEC). Le panneautage des rues qui comprend la fourniture et la pose des plaques de rues est prĂ©vu pour dĂ©buter en janvier 2023. Cette phase sera prĂ©cĂ©dĂ©e par les enquĂȘtes et la matĂ©rialisation de l’adresse sur le terrain Ă  partir de juin 2021.

4- Au titre du Ministùre des Ressources Animales et Halieutiques, en liaison avec le Ministùre de l’Economie et des Finances et le Ministùre du Budget et du Portefeuille de l’Etat;

Le Conseil a adoptĂ© une communication relative Ă  l’épizootie de fiĂšvre hĂ©morragique du lapin dans le Grand Abidjan.

Depuis l’annĂ©e 2016, notre pays connaĂźt des menaces sanitaires rĂ©currentes dues Ă  des Ă©pizooties de fiĂšvre hĂ©morragique virale du lapin. Ces menaces ont Ă©tĂ© confirmĂ©es par le Laboratoire National d’Appui au DĂ©veloppement Agricole (LANADA), suite Ă  des mortalitĂ©s massives de lapins constatĂ©es, depuis le mois de janvier 2021, dans des Ă©levages dans les communes de Port-BouĂ«t, d’Anyama, de Bingerville, de Songon, d’AdzopĂ© et de Yopougon.
DĂšs la confirmation de la prĂ©sence du virus, une mission d’évaluation de l’étendue de l’infection dans le Grand Abidjan a Ă©tĂ© conduite durant la pĂ©riode du 15 dĂ©cembre 2020 au 19 fĂ©vrier 2021 par une Ă©quipe conjointe de la Direction des Services VĂ©tĂ©rinaires (DSV) et de l’Association Nationale des cuniculteurs de CĂŽte d’Ivoire, avec pour objectifs de prĂ©parer la riposte contre l’épizootie et d’ appliquer des mesures de police sanitaire.
A la date du 31 mars 2021, sur une population nationale estimée à 20 000 lapins, 6 315 morts ont été rapportés par les éleveurs, pour un taux de mortalité de 72,95%.
Face Ă  cette menace sanitaire, le Conseil a dĂ©cidĂ© de mettre en place, conformĂ©ment au Code sanitaire de l’OIE pour les animaux terrestres, une stratĂ©gie de lutte contre la fiĂšvre hĂ©morragique virale du lapin. Cette stratĂ©gie, d’un coĂ»t global de 170 millions de francs CFA, consiste Ă  Ă©radiquer la maladie essentiellement par l’abattage sanitaire d’urgence de tous les animaux sensibles dans les zones de foyers et de protection, le renforcement de la surveillance Ă©pidĂ©miologique sur toute l’étendue de territoire national et la vaccination des reproducteurs.

5- Au titre du MinistĂšre de la SantĂ©, de l’HygiĂšne Publique et de la Couverture Maladie Universelle;

Le Conseil a adoptĂ© une communication relative Ă  l’intensification de la vaccination contre la COVID-19 en CĂŽte d’Ivoire.

Cette campagne a démarré effectivement le 1er mars au centre de vaccination du Parc des Sports de Treichville. Dans ce cadre, plus de 63 centres de vaccination contre la COVID-19 sont ouverts et opérationnels dans les districts sanitaires à Abidjan.
Au 25 avril 2021, 118 875 doses de vaccins ont Ă©tĂ© administrĂ©es dont 101 805 pour la premiĂšre dose et 17 070 pour la deuxiĂšme dose. Aucun effet secondaire grave n’a Ă©tĂ© enregistrĂ© en CĂŽte d’Ivoire. Seulement 257 effets secondaires mineurs ont Ă©tĂ© notifiĂ©s depuis le dĂ©but de la campagne. Toutefois, les nombreuses rumeurs et controverses autour des vaccins contre la COVID-19, notamment celui de Astra Zeneca, ont freinĂ© l’adhĂ©sion des populations Ă  la campagne de vaccination, qui enregistre entre 3000 et 5000 vaccinations par jour, contrairement aux objectifs fixĂ©s qui Ă©taient de 10 000 Ă  15 000 personnes vaccinĂ©es par jour.
Pour amĂ©liorer le taux de couverture vaccinale, un plan de dĂ©ploiement Ă  l’échelle nationale intĂ©grant le renforcement de la stratĂ©gie avancĂ©e sera mis en Ɠuvre. Il s’agit de dĂ©multiplier les Ă©quipes de vaccinateurs aussi bien dans les districts sanitaires de l’intĂ©rieur du pays que dans les districts sanitaires cibles du Grand Abidjan, afin d’atteindre au moins 7700 doses de vaccins par jour sur 60 jours de vaccination intense, Ă  partir du 26 avril 2021.
Aussi, le plan de dĂ©ploiement en cours a positionnĂ©, pour l’intĂ©rieur du pays, 123 000 doses dans les entrepĂŽts rĂ©gionaux pour les 103 districts de l’intĂ©rieur.

6- Au titre du MinistĂšre de l’Emploi et de la Protection Sociale, en liaison avec le MinistĂšre d’Etat, MinistĂšre des Affaires EtrangĂšres, de l’IntĂ©gration Africaine et de la Diaspora, le MinistĂšre de l’IntĂ©rieur et de la SĂ©curitĂ©, le MinistĂšre de l’Economie et des Finances, le MinistĂšre de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration et le MinistĂšre du Budget et du Portefeuille de l’Etat;

Le Conseil a adoptĂ© une communication relative Ă  l’organisation  de la fĂȘte du Travail, Edition 2021.

Les travailleurs de CĂŽte d’Ivoire, Ă  l’instar de ceux de tous les pays du monde, commĂ©moreront la fĂȘte du travail, le samedi 1er mai 2021. Compte tenu des mesures barriĂšres contre la COVID-19, la cĂ©rĂ©monie officielle de l’édition 2021 aura lieu Ă  l’auditorium de la primature, dans un cadre restreint.

D- DIVERS

En prĂ©lude du Hadj 2021, la Direction GĂ©nĂ©rale des Cultes animera une confĂ©rence Ă  l’effet de communiquer les conditions de participation. Cette participation se fera dans la limite des quotas dĂ©finis par le Royaume d’Arabie Saoudite.

Fait Ă  Abidjan, le 28 avril 2021
M. Amadou COULIBALY
Ministre de la Communication, des MĂ©dias et de la Francophonie,
Porte-parole du Gouvernement
[email protected]

 

 

 

Commentaires