PDCI-RDA/UFPDCI /Aka Véronique : Que nos responsables prêtent « une oreille attentive aux cris de détresse des jeunes »

La présidente nationale de l’UFPDCI Aka Véronique a invité les dirigeants du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) à prêter, selon elle, « une oreille attentive aux cris de détresse des jeunes ». Ce, afin de mettre fin à la crise qui mine depuis quelques jours, le Parti. Cet appel a été lancé le mardi 27 avril 2021.

Pour la présidente de l’UFPDCI Aka Véronique, la crise qui mine le PDCI-RDA est due au fait que les jeunes du PDCI-RDA ne se sentent pas suffisamment écoutés et compris par les dirigeants du Parti. « Je voudrais m’adresser à nos responsables pour leur demander de prêter une oreille attentive aux cris de détresse des jeunes », a-t-elle souhaité.

Selon elles, les dirigeants du parti doivent se pencher sur la Libération des militants du PDCI-RDA, notamment les jeunes qui ont été arrêtés le mardi 3 novembre 2020, au domicile du président Henri Konan Bédié, à Cocody-les-ambassades dans le cadre de l’appel à la désobéissance civil du Conseil National de Transition visait les opposants qui la veille s’étaient déclarés favorable à l’insurrection d’un Conseil national de transition (CNT). « Les jeunes ont besoin qu’on leur accorde notre attention, oui qu’on leur dise que nous nous occupons du problème de leurs frères et amis détenus, qu’on a une pensée pour nos disparus.», a-t-elle fait savoir.

Puis, elle s’est adressée aux jeunes qu’elle a appelés au calme et au dialogue pour résoudre la crise qui mine le Parti. « Je m’adresse dans un premier temps à nos enfants, à la jeunesse du parti pour lui demander de calmer le jeu, de rester sereine car rien ne s’obtient dans la violence, le PDCI-RDA ne connait pas ça. Il faut s’asseoir et discuter. Le sang ne doit jamais couler au PDCI-RDA, c’est un sacrilège», a-t-elle proposé.

L’ex-présidente du Conseil régional du moronou a présenté ses condoléances aux parents des personnes qui ont perdu la vie durant la crise qu’a connue le PDCI-RDA     . Et a souhaité beaucoup de courage à ceux qui sont incarcérés.

Y G

Commentaires