EDUCATION: la Coalition des Syndicats des Secteurs Formation (COSEF-CI) menace d’entrer en grève le 12 mai

La Coalition des Syndicats des Secteurs Formation de Côte d’Ivoire(Cosefci) a menacé d’entrer en grève le 12 mai 2021. Une grève préventive  si leurs revendications n’étaient pas prises en compte par le gouvernement. Cette information a été donnée le mercredi 28 avril 2021  au cours d’une assemblée générale tenue à Yopougon.

 

Les syndicats des secteurs  formation réunis au sein de la Cosefci, par la voix de leur porte-parole, Kouamé Bertoni, ont appelé le gouvernement à prêter une oreille attentive à leurs revendications. Faute de quoi, ils (les membres de la coalition) rentreraient en grève dès le 12 mai 2021. Une grève illimitée dans tous les établissements scolaires de Côte d’Ivoire.

Au niveau des points de revendications, la Coalition veut que le gouvernement  revoie à la hausse les indemnités de logement ; supprime purement et simplement les cours du mercredi ; relève au double toutes les primes liées aux examens scolaires ; mette en place des intendances intégrées aux centre d’examens et  rémunère  la surveillance ; paie les  500.000F dus à chaque enseignant ex-contractuel au titre des émoluments non payés de janvier à mai 2014, et intègre à la fonction publique le résiduel des radiés en 2014 pour fait de grève.

La Cosefci révèle les actions qu’elle compte mener dans les jours à venir si  le gouvernement ne répond pas favorablement à leurs revendications. Ce sont : Un arrêt de trois jours de travail dont les modalités seront définies ultérieurement, la rétention des notes pour le deuxième semestre et le boycott des examens scolaires.

A peine arrivée, la ministre Mariatou Koné devra faire face à cette première charge des enseignants.

Y G 

Commentaires