FPI/RETOUR EXIL: Katinan Koné, D. Pickass, Jeannette Koudou…sont rentrés, la date du retour de Gbagbo connu le lundi 3 mai

Au moment où Justin Katinan Koné, Damana Adia Pickass, Tahi Étienne, Jeannette Koudou, Véhi Tokpa et Innocent Abouo foulaient le sol ivoirien, mettant ainsi fin à un exil de 10 ans au Ghana, Assoa Adou était chez Patrick Achi pour évoquer la date du retour de Laurent Gbagbo.Cette date sera connue lundi 2 mai à une rencontre avec les Ministres KKB et Vagondo

 

« Nous auront une rencontre lundi 03 mai 2021 avec le ministre de la Réconciliation, celui de l’Intérieur et de la Sécurité et la section d’accueil en charge du volet opérationnel, à l’issue de laquelle la date du retour du président Gbagbo sera fixée », a précisé Assoa Adou. C’est la déclaration faite par le secrétaire Général du FPI, Assoa Adou, à sa sortie d’une audience avec le premier ministre, Patrick Achi, à qui la mise en place du comité d’accueil de l’arrivée du Président Laurent Gbagbo qui a en son sein des personnalités originaires de la Côte d’Ivoire plurielle qui aiment leur pays et qui veulent que la réconciliation se fasse.

 

A LIRE AUSSI://UNITE DU FPI/ AFFI : ”la clarification doit venir de Gbagbo et…non reprendre le fil du 11 avril 2011 dans la soif de revanches”

 

Au même moment et du Côté de l’aéroport international Félix Houphouet Boigny, Justin Katinan Koné, Damana Adia Pickass, Tahi Étienne, Jeannette Koudou, Véhi Tokpa, Innocent Abouo et leurs familles respectives foulaient à nouveau la terre de Côte d’Ivoire, depuis avril 2011. Soit plus de dix ans après un exil ghanéen auquel ils ont décidé de mettre un terme à l’effet de prendre une part active  à la réconciliation nationale.

« Aucune rancune ne nous habite, aucune amertume ne nous habite. J’ai l’esprit complètement allégé, je suis sereine et c’est avec joie que je retourne vers ma terre natale, vers les miens (…) Nous rentrons le cœur léger (…) Il arrive que des frères se battent. Nous nous sommes battus, nous allons entamer une période de réconciliation. Il revient aux tenants du pouvoir d’initier cette réconciliation…  Peut-être que s’il avait eu lieu plus tôt, les cœurs encore chauds….Il vaut mieux que l’idée de réconciliation vienne après dix ans, plutôt qu’elle ne vienne jamais…”     avait confié Jeannette Koudou, la sœur de Laurent Gbagbo avant de quitter le Ghana.

« La sagesse ”Wé” enseigne que les petits masques annoncent les grands masques. Le masque suprême est en route. Nous sommes venus enlever la rosée avant qu’il ne passe afin qu’il ne soit pas mouillé… Nous avons combattu jusqu’au 31 mars où le monde entier nous a donné raison en disant que nous ne sommes pas génocidaires ni criminels. Il va falloir bien expliquer la décision des juges aux Ivoiriens car il y a des choses extraordinaires qui nous blanchissent à tout point de vue. Il ne s’agit pas seulement de l’acquittement mais du contenu de cette décision. Nous venons nous mettre à votre disposition pour continuer le combat sur le terrain», a expliqué Justin Katinan Koné pour justifier leur retour en Côte d’Ivoire aux militants du FPI qui ont effectué nombreux le déplacement à l’aéroport international Félix Houphouet Boigny.

 

A.J

 

Commentaires