IMMATRICULATION DES VEHICULES : Le ministre Amadou Koné pour l’accélération de la disponibilité des plaques de qualité

Le ministre des Transports Amadou Koné a marqué sa détermination à accélérer la disponibilité des plaques d’immatriculation de  qualité aux populations acquéreuses de véhicules. C’était le jeudi 6 mai 2021 lors d’une séance de travail qu’il a eu avec la société 2GE  dont la mission est de  confectionner les plaques d’immatriculation en Côte d’Ivoire.

 

Pour le ministre des transports, la séance de travail qu’il a eu avec  2GE répondait au souci de rendre au plus vite disponible les plaques d’immatriculation. Mais également,  de s’assurer de leur qualité. « J’ai eu une séance de travail ce jeudi 06 mai 2021, avec la société 2GE en charge de la confection des plaques d’immatriculation en Côte d’ivoire depuis 1998(…) Ceci dans le but non seulement d’accélérer la mise à disposition des plaques mais aussi de garantir la qualité de celles-ci » , a-t-il expliqué.

 

A LIREAUSSI://PERMIS DE CONDUIRE : 25 gendarmes pour lutter contre la fraude et la corruption aux examens

 

Le ministre des transports  Amadou Koné a tenu à relever qu’il ne s’arrêtait pas à cette séance de travail, et qu’il comptait en avoir une autre la semaine prochaine avec la société 2GE. Cette prochaine rencontre que son cabinet aura avec la société 2GE,  permettra à cette dernière de lui proposer des  solutions qui  rendront plus aisé la mise en disponibilité des plaques d’immatriculation aux acquéreurs de véhicule. «  D’autres séances de travail se tiendront la semaine prochaine entre 2GE et mon cabinet, en vue de me proposer des solutions et des mesures idoines pour satisfaire les acquéreurs de véhicules », a-t-il soutenu.

 

Le ministre des transports a profité de l’occasion pour expliquer aux ivoiriens la nécessité de rouler avec des plaques d’immatriculation. Faute de quoi, ils s’exposeraient à des peines de prison. Car circuler sans plaque est une infraction. « C’est le lieu pour moi, encore une fois, de rappeler à nos concitoyens que circuler sans plaques d’immatriculation est une infraction au code de la route, qui est punie par la loi », a-t-il fait comprendre.

 

La société 2GE a pour mission de  confectionner des plaques d’immatriculation en Côte d’Ivoire depuis 1998. En 2018, le ministère des transports avait effectué une visite sur le site de la société 2GE à Vridi.

 

Y G

 

 

 

 

Commentaires