RENFORCEMENT DE CAPACITE : Les sénateurs des Affaires Economiques et Financières (CAEF) formés sur le Budget-Programme

Les sénateurs de la Commission des Affaires Economiques et Financières (CAEF) seront formés  du lundi  17 mai  au  vendredi 21 mai 2021 à l’Hôtel des parlementaires sur le budget-programme. Cette formation sera donnée par le Programme Pays de Renforcement des Capacités(PPRC). C’est ce qui ressort du discours inaugural du Président  de la Commission des affaires Economiques et Financières, Koumoué Koffi Moïse, remplaçant le président du sénat Ahoussou Jeannot absent.

 

Pour le  Président de la Commission des Affaires Économiques et Financières (CAEF), Koumoué Koffi Moïse, cette session de formation  sur le Budget-programme a pour objectif d’apporter  aux sénateurs, notamment ceux de la commission qu’il dirige, les outils nécessaires pour mener à bien l’examen du budget-programme. Un budget entré en vigueur depuis janvier 2020 dans l’ordonnancement juridique de la Côte d’Ivoire, en remplacement du budget de moyens. « La présente session de formation  organisée à l’initiative du PPRC vient donc fort opportunément pour doter  les sénateurs, singulièrement  ceux de la commission des Affaires Économiques et Financières, des compétences spécifiques pour examiner, dans les conditions prévues par la constitution et la loi de finance, le budget –programme que la loi organique portant  loi de finance n°2014-396 du 15 juin 2014, transposant les dispositions de la directive n° 06/ 2009/CM/UEMOA portant loi de finances, a introduite depuis  janvier 2020, dans notre ordonnancement juridique. Fini donc le budget de moyens qui avait prévalu jusqu’à cette date, place désormais au budget-programme », a-t-il expliqué.

 

Puis d’ajouter : « J’espère que les organisateurs de cette formation nous permettront au sortir  de ce « confinement », de disposer  des outils pour maîtriser tous les ressorts indispensables à l’examen efficace du budget-programme », a souhaité le président de la CAEF, Koumoué Koffi Moïse.

 

Par ailleurs, ce renforcement de capacité permettra, selon le PPRC, aux sénateurs d’être « mieux formés à l’accomplissement de leur mission de contrôle de l’exécution  des lois de finances telles que prévues par l’article 118 alinéa 3 de la constitution ».

 

Cette session de formation qui  a pour thème, Budget-programme et contrôle de la performance entre dans le cadre de la mise en place de la convention cadre signé en janvier 2020 entre le PPRC et le secrétariat technique du projet d’amélioration  de la gouvernance  et de délivrance des services aux citoyens(PACD) financé par la Banque Mondiale.

 

Y G

Commentaires