FOOTBALL/LONACI LIGUE 1 : malgré sa victoire sur l’AFAD, l’Africa sports descend en deuxième division

Le miracle n’a pas eu lieu ce dimanche 23 mai 2021 au stade Robert Champroux de Marcory malgré le triomphe des verts et rouge face à l’AFAD 1-2. L’Africa Sports d’Abidjan est officiellement relégué en deuxième division.

 

C’était ce dimanche dans l’après-midi que s’est déroulé le tout dernier match de la maison Oyé dans l’élite ivoirienne cette saison. L’Africa, victorieuse dans la douleur de son adversaire du soir l’AFAD, n’a malheureusement pas pu engranger suffisamment de points pour rester en ligue 1. Dans le même temps, l’ASI d’Abengourou affrontait le Fc San Pedro déjà qualifié pour la super division. Cette rencontre que suivaient de très près les verts et rouges s’est terminée sur un score de parité 0-0. Un score lourd de conséquence et qui plonge un peu plus ce club mythique du championnat ivoirien dans un tourment encore plus profond.

 

La prophétie d’une descente aux enfers

 

Deux victoires, cinq nuls et cinq défaites en quatorze journées de championnat, tel est le bilan du dernier de la poule A, l’Africa Sport d’Abidjan.

Profondément déchiré depuis plusieurs années par la guerre entre Vagba Alexis et Bailly Antoine à la tête de ses instances, le club était déjà proche de l’implosion avant sa  mise sous administration en avril dernier et l’arrivée d’Yves Zogbo Junior comme président du CONOR Africa.

 

A LIRE AUSSI://ELEPHANTS / MATCHS AMICAUX : 6 Mercenaires et trois grands absents dans la liste de Beaumelle 

Les derniers signaux d’alerte étaient lancés par les sociétaires du club avec des banderoles réclamant le paiement de leurs salaires.

Salaires entièrement reversés après la venue du comité de normalisation de la section football du club. Mais rien n’y fit, le vers était déjà dans la pomme…

 

Une journée historique

 

Cette relégation du club sportif des Bété aujourd’hui Africa Sport d’Abidjan est la toute première depuis la création du club en 1947.

Depuis près de 74 ans, le club n’avait jamais connu l’échelon inférieur et s’apprête à écrire une nouvelle page de son histoire loin de l’élite ivoirienne qu’elle aura survolé des années 50 jusqu’aux années 90 avec 16 titres de champions.

Les pensionnaires de l’ASI d’Abengourou auront quant à eux réussi in extremis à se maintenir en ligue 1 ivoirienne avec le point du nul arraché à la dernière journée des phases de poules du championnat.

Comme quoi le malheur des uns fait bien le bonheur des autres…

Reste à savoir qui succèdera au Racing Club d’Abidjan et sera champion de Cote d’Ivoire 2021 dans ce championnat des plus indécis.

 

 Borel K.

 

 

Commentaires