MARCHE SANCTION SUR YAKRO-DALOA : dans une bagarre, un gendarme tire et tue un civil à Gonaté

Le maréchal des logis Brou Logba Elfried Pascal de l’Escadron de gendarmerie 2/1 de Yopougon   s’est rendu coupable, ce lundi 25 mai 2021, du meurtre de Fofana Aboulaye suite à une bagarre avec des jeunes de Gonaté. Lieu de l’escale des sous-officiers de l’Ecole de Gendarmerie d’Abidjan dont il était, avec le maréchal des logis de l’escadron de Yopougon Brou KOUASSI Narcisse, chargé de  l’encadrement. Ce dans le cadre  de la marche sanction  sur Yamoussoukro. De Bonon, les gendarmes  se rendaient à  Daloa. Les deux maréchaux des logis s’étaient extraits du groupe de gendarmes, pour satisfaire des besoins personnels. C’est  ce qui ressort du communiqué de la deuxième légion mobile escadron ½ de Daloa.

 

CI-DESSOS LE MESSAGE DE LE GENDARMERIE DE LA DEUXIÈME LEGION MOBILE DE DALOA

 

ESCADRON 1/2 DALOA

 

Objet: meurtre

 

Regret vous rendre compte ce jour  25/05/2021 à  00 heure 25 minutes  à Gonaté,  à 20 kms à l’Est de la Brigade en agglomération, du meurtre d’un individu. .

 

Les faits:

Cours marche élèves Sous-Officiers École Gendarmerie Abidjan, en partance de Bonon pour Daloa ,ceux-ci ont fait une escale à Gonaté. A cette occasion,  les Maréchaux des logis BROU LOGBA ELFRIED PASCAL matricule 47.654 en service l’Escadron 2/1 Yopougon et BROU KOUASSI NARCISSE matricule 49.137, en service l’Escadron 1/1 Agban, encadreurs dite  marche se sont soustraits du dispositif pour des besoins personnels.

Suite à  une altercation avec certains jeunes, le Maréchal des logis BROU LOGBA ELFRIED PASCAL fait usage de son arme de type AK, atteignant mortellement un individu.

 

Bilan: 01 mort. Il s’agit de:

FOFANA ABOULAYE, né le 01/01/1991 à Gonaté sous-préfecture dudit  de nationalité ivoirienne.

 

Mesures prises:

-Les Commandants EGA, de la Deuxième Region Gendarmerie et Monsieur le Sous-préfet de Gonaté, accompagnés d’une patrouille se sont rendus sur les lieux pour apaiser la population.

– Les deux militaires sont mis à la disposition de la Brigade Recherches pour enquête.

-Messsieurs le Commissaire du gouvernement  et le  Procureur Daloa informés.

-Un peloton en QRF à Gonaté pour parer à toute éventualité.

-La dépouille a été transférée à la morgue du CHR Daloa.

Situation calme pour le moment.

 

Source Gendarmerie

Commentaires