À l’instar des mamans du monde, les femmes de Grand-Bassam ont célébré massivement la fête des mères couplée à la cérémonie d’hommages et de reconnaissance au Président de la République, Alassane Ouattara 

 

Venues de tous les quartiers de la cité balnéaire et des villages environnants, les mamans de Grand-Bassam ont investi très tôt, le dimanche 30 mai 2021, la grande salle de conférence de l’Hôtel Afrikland afin d’y célébrer la fête des mères et prendre part à la cérémonie d’hommages et de reconnaissance au Chef de l’Etat initiée par deux fils de la région.

En effet, soucieux de l’autonomisation des femmes et du développement des activités locales, le président du conseil économique, social, culturel et environnemental et président du Conseil de la région du sud Comoé, Dr Eugène Aka Aouélé et M. Magassa Ibrahim, cadre de la région, ont convié toutes les mamans de Grand-Bassam, toutes catégories sociales confondues, à la cérémonie de célébration de la fête des mères et d’hommages au Président de la République, Son excellence Monsieur Alassane Ouattara.

En présence de Mme Nassénéba Touré, Ministre de la Femme de la Famille et de l’Enfant et Maire d’Odienné ; du Préfet du Département de Grand-Bassam ; de M. Ollo Germain, vice-président du Sénat et représentant le Ministre Eugène Aka Aouélé, président ladite cérémonie et M. Koné Moussa Seydou 3ème adjoint au maire, nos mamans de Grand-Bassam ont d’abord salué l’initiative du président du conseil régional du sud Comoé et de M. Ibrahim Magassa, avant de remercier longuement le Président de la République, Son Excellence Alassane OUATTARA, pour ses actions de développement et l’amélioration sensible des conditions de vie la femme.

 

A LIRE AUSSI: //GBAGBO DOIT RENTRER EN CATIMINI : le Père Marius Hervé Djadji réagit et dit ses vérités à Bictogo

 

Organisée dans une ambiance féérique, cette cérémonie a été suivie d’une marche, avec à la clé, un dépôt de gerbes de fleurs sur le pont de la VICTOIRE, en hommage à la marche héroïque des Femmes pour la libération des prisonniers politiques de la période d’avant l’indépendance. “Conscient de votre importance de pilier de l’équilibre familiale, mon département fera tout pour vous mettre dans les conditions de bien jouer votre rôle. De plus, votre combat pour l’indépendance de notre pays a été déterminant. Je pense notamment à Anne marie Raggi et à l’emblématique Marie koré. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour vous demander de rester très soudées autour du président Aka Aouellé et mon frère Ibrahim Magassa. Car pour moi, c’est avec eux que les femmes de la région trouveront le bonheur.” a déclaré la Ministre de la Femme, de la Famille et de l’enfant aux femmes de Grand-Bassam.

Il est bon de noter qu’au cours de cette cérémonie 1000 complets de pagnes ont été distribués aux femmes comme cadeaux pour la fête des mères. Cet important don a été cofinancé parle le président du CESEC, le Dr Aka Aouellé et M. Ibrahim Magassa, appelé affectueusement, le Warraba dans la région du Sud Comoé.

 

LGG

Commentaires