FOOTBALL/EURO 2021 : Fin de la phase de groupe, le favori tenu en échec par le tenant du titre

La phase de groupe de cet Euro 2021 de football se termine sur un partage des points entre la France et le Portugal. Quels enseignements peut-on en tirer avant le début des matchs couperets ?

 

Les bleus de Didier Deschamps annoncés favoris de cet Euro 2021 sortent premier du groupe F, groupe de la mort après des prestations mitigés.

En effet, avec 5 petits points au compteur en trois journées et une seule victoire, l’armada offensive française n’aura pas été au rendez-vous.

Malgré tout, interrogé ce matin en conférence de presse, Presnel Kimpembe défenseur tricolore rappellera en substance qu’il faut relativiser et s’estimer heureux pour les français de sortir en tête de la poule la plus difficile.

 

A LIRE AUSSI://FOOTBALL/ EURO 2020 : Fin de la 1ère journée, les favoris sont au rendez-vous

 

Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo quant à eux s’en sont remis au talent du portugais, buteur à deux repris sur pénalty lors du nul 2-2 face au rival français et sortent comme en 2016 troisième de leur poule. Une performance qui leur avait permis de remporter le titre. Ils auront tout de même du pain sur la planche face aux diables rouges belges en huitièmes le 27 juin prochain

 

Début des matchs à éliminations directs

 

Galvanisés par la perte de leur coéquipier Christian Eriksen après un malaise cardiaque en début de compétition, le Danemark « jouent avec le cœur » comme l’a confié A.Christensen, international danois en conférence d’avant match ce matin.

Ils remportent donc le premier ticket pour les quarts de finale de la compétition avec une victoire écrasante par quatre buts d’écart face aux gallois de Gareth Bale.

Dans cette soirée d’entame des huitièmes de finale du tournoi, l’Italie recevra les autrichiens de David Alaba pour savoir qui affrontera soit la Belgique ou la seleçao portugais à l’Allianz Arena de   Munich le 2 juillet prochain en quarts.

Un match qui s’annonce des plus disputés avec l’Italie qui reste sur un sans-faute dans son groupe A et l’Autriche qui s’est montré à son avantage dans le groupe C.

Bienheureux celui qui devinera le vainqueur de cette rencontre.

 

 Borel K.

 

 

 

Commentaires