EDUCATION NATIONALE : Mariatou Koné à l’école de ses prédécesseurs, les ex-ministres, Bleu Lainé, Paul Akoto Yao et Saliou Touré

Dans sa volonté de redonner à l’école ivoirienne ses lettres de noblesse, la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Mme Mariatou Koné,  a pris  sur elle d‘aller rencontrer ses prédécesseurs.

 

En prélude aux états généraux de l’école ivoirienne qu’elle veut organiser avec l’ensemble des acteurs de son département ministériel, la ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Mme Mariatou Koné  veut se donner toutes les chances pour réussir ce pari.

C’est dans cet objectif qu’elle a initié une série de rencontres avec les anciens détenteurs du portefeuille de l’Education nationale dont Gilbert Bleu Lainé, ex-ministre de l’Education Nationale de 2007 à 2010  auprès de qui, elle est allée prendre de précieux conseils le mardi 29 juin dernier.

« Je suis la ministre de l’Education nationale et je ne peux pas m’engager dans un tel projet sans voir les anciens de la maison. Je suis donc venu prendre des conseils auprès de vous car on ne peut pas réinventer la roue. La nation entière me regarde et ce fardeau est lourd, donc je ne peux pas le porter seule et j’ai décidé d’aller à la rencontre des anciens ministres de l’Education nationale pour qu’ensemble, nous réussissions cette mission. Avec toute l’expérience que vous avez, je souhaite que vous nous apportiez votre contribution la plus grande et la plus sincère » a-t-elle déclaré.

 

A LIRE AUSSI://RESULTATS BEPC SESSION 2021 : 41,27% de taux d’admis ; soit 193. 398 admis sur 468.668 candidats 

De son côté, Gilbert Bleu lainé n’a pas manqué de se réjouir non seulement de la nomination Mariatou Koné à l’Education nationale mais aussi, de l’annonce des états généraux de l’école faite la ministre. Il a également salué une démarche de la ministre qui selon lui, est pleine de sincérité et d’humilité. « Merci pour l’honneur que vous me faites en venant  solliciter mes conseils et ma contribution. C’est une bonne attitude et c’est pour cela que les ivoiriens vous aiment beaucoup pour votre humilité. Cette attitude d’aller vers les personnes, exposer les problèmes et trouver des solutions. J’adhère pleinement à l’idée d’organiser les états généraux de l’éducation et j’apporterai ma contribution » a-t-il promis.
Elle ne s’est  pas s’arrêtée qu’au seul ministre Gilbert Bleu Laine, elle continue par ailleurs son périple pour s’enrichir des expériences  des autres devanciers. Pour ce faire,  avant ce grand diagnostic des maux qui minent l’éducation nationale afin d’y trouver des solutions, la ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation s’est rendue aux domiciles de l’ancien ministre de l’éducation nationale,  le ministre Paul Akoto Yao pour bénéficier de ses conseils et de ses expériences.

A l’occasion de sa visite au domicile de l’ancien ministre de l’Education nationale, Paul Akoto Yao, le mercredi 7 juillet 2021, Mariatou Koné a profité de ses sages conseils et de son expérience dans le domaine de la gestion du système éducatif ivoirien. En effet, de 1971 à 1983, il a su donner à l’école ivoirienne, ses lettres de noblesse avec sa rigueur et son sens du travail bien fait. Faisant de la Côte d’Ivoire, une référence en Afrique pour ce qui est de la  qualité de la formation.

Ce jeudi 8 juillet 2021, Mariatou Koné était avec le ministre Saliou Touré pour aussi et toujours s’enrichir  de l’expérience d »u homme aux qualités exceptionnelles. C’est le lieu de souligner que Saliou Touré,  l’actuel président de l’Université Internationale de Grand Bassam,  a été ministre de l`Éducation Nationale d`août à décembre 1993 ; ministre de l`Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du 15 décembre 1993 au 24 janvier 1996, et  ministre de l`Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l`Innovation Technologique du 26 janvier 1996 au 11 août 1998.

 

A LIRE AUSSI: //CÔTE D’IVOIRE/CEPE 2021 : le taux d’admission tombe à 52,51% contre 95,31% en 2020

 

En sommes des qualités, des expériences multiformes et multi contextes  dont veut s’inspirer la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation Mariatou Koné. Elle, qui, lors de la passation de charge avec l’ex-ministre de l’Education nationale, Kandia Camara, qui entérinait sa prise de fonction, le 12 avril 2021,  avait déclaré : « Je m’engage à consolider les acquis et à apporter les améliorations nécessaires à l’effet de rendre notre système éducatif toujours plus performant en matière d’offre, en matière d’accès, en matière de qualité ».

Des paroles mis en actes avec les récents résultats du CEPE et du BEPC qui ont été très en deçà de ceux des années passées. Montrant le réel niveau des candidats. C’est dans cette logique, que la ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Mariatou Koné  a commencé à aller à l’école des expériences différentes en matière de système éducatif : celle des ministres Bleu Lainé, Paul Akoto Yao, Saliou Touré et probablement de Amani N’Guessan et Pierre Kipré.

Il faut noter que cette volonté de la ministre de l’Education nationale de redorer l’image  de l’école ivoirienne, l’a amenée récemment à effectuer des déplacements au-delà des frontières ivoiriennes, notamment au Sénégal où elle est allée s’inspirer de l’expérience sénégalaise.

 

HG & YG

 

Commentaires