PLATEAU/DESTRUCTION DES OUVRAGES : L’UVICOCI soutien Jacques Ehouo contre Mambé et appelle la tutelle à clarifier les compétences

Devant  la destruction de l’ouvrage d’embellissement de l’espace vert de l’avenue Jean Paul II du Plateau par le District d’Abidjan, le maire de la commune des affaires, Jacques Ehouo, a crié sa colère. Un cri de colère partagé par  l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) qui par  la voie de son vice-président Makoura Dao, maire de la commune de Foumbolo,  s’est insurgée contre cette destruction  et a tenu à apporter son soutien au maire du Plateau et a appelé la tutelle à une définition claire des compétences de chaque collectivité. Ce, dans une déclaration en date du lundi 12 juillet 2021.

 

LA DECLARATION DE L’UVICOCI

 

”Le bureau de I’UVICOCI a été informé ce jour des faits pratiquement graves intervenus dans la commune du plateau qui viennent confirmer les cas récurents d’immixtion d’autres autorités sur les territoires communaux. Les maires notent que malgré les démarches effectuées auprès des autorités aussi bien le district d’abidjan que la tutelle, l’incident n’a pu être évité. C’est pourquoi :

L’UVICOCI apporte son soutien à la Commune du Plateau face à la situation qu’elle vit relative à la destruction de l’ouvrage d’embellissement de l’espace vert de l’avenue Jean Paul II ; Apporte également son soutien à tous les maires qui vivent pareilles situations dans leurs communes respectives ;

 

A LIRE AUSSI://DAOUKRO : Bédié et Gbagbo invitent les ivoiriens à se mobiliser pour un dialogue national franc, à la fraternité vraie et la Paix (communiqué final) 

 

L’UVICOCI souhaite la clarification de toutes les compétences dévolues aux collectivités ; Appelle à une concertation préalable dans de pareilles situations ; Appelle la tutelle à prendre ses responsabilités en cas de conflits de compétences entre collectivités ;

Demande à la commune du plateau d’engager toutes les démarches administratives et judiciaires pour que soient retrouvées toutes les personnes impliquées dans ces actes de vandalisme ; Demande à la mairie du plateau de sursoir temporairement la reprise des travaux ;

S’engage à saisir le Ministre de tutelle pour le règlement du problème ; Assure le Président de la république que les Maires de Côte d’Ivoire, travaillent dans sa vision de développement de proximité et s’engage à ne pas le compromettre. Cependant, les Maires tiennent à ce que chaque collectivité travaille selon les compétences qui lui sont dévolues”.

 

Dao Makoura

Vice-présidente de l’UVICOCI

Commentaires