RECONCILIATION : Bédié propose un dialogue national, le RHDP s’y oppose, ‘’la Côte d’Ivoire n’est pas en crise’’

L’idée du dialogue national émise par le président Bédié, à l’occasion de la visite à Daoukro de l’ex-Président Laurent Gbagbo, n’est pas du goût du Rhdp, le parti de Alassane Ouattara.  C’est tout naturellement que par la voix de son directeur exécutif, Adama Bictogo, le RHDP s’y oppose parce que , a-t-il soutenu ”la Côte d’Ivoire n’est pas en crise”. C’était à l’occasion d’une conférence de presse ce lundi 12 juillet 2021.

 

A peine la rencontre historique de Daoukro entre les ex Présidents de la république Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo achevée, que le Rhdp, le Rassemblement des houphouétistes pour la paix et la démocratie, se met en ébullition.

Le directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo, a animé une conférence de presse ce lundi 12 juillet 2021 pour balayer du revers de la main la volonté du Président Henri Konan Bédié de demander au Président Alassane Ouattara d’organiser un dialogue national avec pour objectif de créer les conditions favorables à une réconciliation vraie entre les filles et fils de la Côte d’Ivoire.

 

A LIRE AUSSI://BEDIE A GBAGBO ET OUATTARA : ‘’L’amour à offrir à notre pays : l’oubli, un dialogue national franc, et un nouveau projet démocratique dénué de tous intérêts partisans’’ 

 

En compagnie du ministre Mamadou Touré, également membre du Rhdp, Adama Bictogo a tenu à faire les déclarations suivantes : « Rien ne s’impose au Président Alassane Ouattara. Nous n’avons pas besoin de dialogue national parce que la Côte d’Ivoire n’est pas en crise. Les institutions fonctionnent, l’Etat Travaille(…) Alassane Ouattara est le Président de la République, point barre ! Le Rhdp mènera toutes les batailles à ses côtes pour la stabilité en Côte d’Ivoire » a-t-il déclaré.

Pourquoi cette sortie du RHDP qui se veut un parti Houphouëtiste ? N’est-ce pas que pour le père de la Nation dont le RHDP se reclame, ”la paix n’est pas un mot, mais un comportement”. Qu’est-ce que le RHDP reproche au dialogue national proposé ? Surtout quand son objectif est de créer la cohésion sociale à l’effet de ramener la stabilité en terre d’éburnie. Elle qui a été durement éprouvée durant plus de deux décennies par des crises violentes qui ont causé des morts et des fractures sociales profondes.

A chacun de méditer là-dessus !

 

HG

Commentaires