JO TOKYO 2021 / TAEKWONDO : la Côte d’ivoire perd un titre et gagne une médaille

L’enjeu aura finalement eu raison des stars ivoiriennes du taekwondo ce 26 juillet 2021 dans l’enceinte du Makuhari Messe Hall de Tokyo. Le médaillé d’or olympique ivoirien Cheick Cissé perd son titre face au marocain Achraf Mahboubi pendant que sa consœur Ruth Gbagbi stagne en bronze.

 

C’est dans une atmosphère de grande pression que se sont déroulés les 8e de finale des olympiades de taekwondo dans la catégorie des -80 kg. Cissé cheick sallah, premier médaillé d’or de l’histoire de la Côte d’Ivoire dans sa discipline aura jeté toutes ses armes dans la bataille contre le marocain.

Malgré sa ténacité, son challenger du soir reprend le dessus dans la troisième reprise et s’impose 21-11.

Une victoire qui propulse le marocain en quarts de finale avant sa sortie de la compétition au même stade face au N° 6 mondial, Saleh Elsharabaty.

Dans le même temps, Ruth Gbabi, médaillé de bronze au dernier jeu de Rio en 2016 apporte un peu de réconfort à la délégation avec un nouveau podium.

 

Ruth Gbagbi récidive

 

Arrivé en troisième position à rio, Ruth Gbabi, taekwondo-in ivoirienne dans la catégorie des -67 kg monte encore une fois sur la troisième marche du podium.

Celle qui a remporté à d’innombrables reprises le championnat d’Afrique de taekwondo a peiné à se défaire de son adversaire du soir Milena Titoneli. Elle réussit finalement à s’imposer     (12-8) accédant ainsi à la médaille de bronze cinq ans plus tard.

La délégation ivoirienne de taekwondo composé de 8 taekwondo-ins dont Ruth Gbabi et Cheick Cissé en compétition individuelle devra tenter le tout pour le tout dans les prochains jours pour reconquérir l’or olympique.

Gbane seydou et Traoré charlène auront la lourde responsabilité de porter les espoirs dorés de la fédération en compétition individuelle avant l’entrée en lice de l’équipe mixte ivoirienne.

 

Borel K.

Commentaires