BURKINA-FRANCE: le conseil d’Etat français valide l’extradition de François Compaoré qui saisit la cour Européenne

Exilé en France  depuis octobre 2014, le Burkinabè, François Compaoré, vient de voir son recours introduit contre le décret d’extradition, signé en mars 2020 par le Premier ministre français de l’époque, Edouard Philippe, rejeté.

 

Mis en cause dans l’assassinat en 1998 du journaliste d’investigation Norbert Zongo, le frère cadet de l’ex président Burkinabé, Blaise Compaoré, loin de prendre acte de cette décision de validation de son extradition, s’est aussitôt réfugié derrière la Cour Européenne des droits de l’Homme. A l’effet que celle-ci rappelle à la France ses devoirs, et in fine pour faire échec à son extradition.  La France va-t-elle se laisser intimider par cette saisine ?

 

 

Commentaires

error: Content is protected !!