AFFAIRE EX-VIOLEUR SUR NCI: des protestations tous azimuts, l’émission et l’animateur suspendus, Yves de Mbella n’animera pas Miss Côte d’Ivoire

La Télé NCI et son animateur Yves de MBella croulent sous le poids des protestations suite à l’apologie du viol dans l’émission télé d’ici vacances du 30 août.  L’animateur et la NCI s’excusent. La Haute autorité de la communication et de l’audiovisuelle condamne et suspend l’animateur et l’émission.  Yves de Mbella qui est par ailleurs l’animateur attitré de miss Côte d’Ivoire est retiré de l’émission malgré ses excuses.  

La chaîne de télévision privée Ivoirienne, NCI, vit ses premières difficultés. Elle qui, jusque là, est apparue pour nombre de ses téléspectateurs comme un télévision à imiter. Quoique beaucoup reste à faire à NCI qui est dans un paysage audiovisuel encore à la traîne des aspirations des populations. L’affaire d’un ex violeur et le viol ‘’magnifié’’ à l’antenne n’est que la face cachée de l’iceberg. D’où la volée de bois verts contre cette chaine et son animateur.

 

 

En effet, suite à l’invitation sur son plateau télé d’un ex prisonnier condamné pour plusieurs cas de viol lors d’une émission avec en toile de fond la reconstitution des cas de viol, l’opinion nationale a exprimé et continue d’exprimer sa colère.  La direction de la nouvelle chaîne Ivoirienne NCI a tenu à présenter ses excuses à la nation. Elle rassure que la scène à laquelle les téléspectateurs ont eu droit, n’est pas le but de l’émission << la télé d’ici vacances est émission de divertissement… En aucun cas, elle  n’aurait dû traiter d’une thématique aussi grave et sensible que le viol… >>. La direction de la chaîne privée annonce qu’elle tirera toutes les conséquences de cet incident malheureux.

A la suite de la direction de la NCI, la Haute autorité de audiovisuel, HACA, s’est inscrite dans la même veine. Elle a également présenté des excuses à toutes les personnes victimes de viol ainsi qu’à toutes les organisations de la société civile œuvrant dans le sens de la promotion des droits humains. La HACA appelle par la même occasion, la Nouvelle Chaîne Ivoirienne à plus de vigilance dans la programmation de ses émissions. Elle a pris par conséquent, des sanctions contre l’animateur Yves de MBELA en suspendant de toutes activités sur les chaînes de télévision et de radio en Côte d’Ivoire pour un délai de 30 jours.

Communique de Presse NCI 31082021

Par ailleurs, le COMICI, Comité Miss Côte d’Ivoire qui a pour animateur attitré l’animateur de l’émission incriminée, Yves de MBELA, a pris acte de ce grave incident et a immédiatement pris des sanctions à l’encontre du concerné en procédant à son remplacement pour la finale du concours de beauté prévue dans quelques jours. Le COMICI dit d’ailleurs se désolidariser de toute atteinte à la morale et à l’honorabilité de la femme.

COMMUNIQUE DE LA HACA - mardi 31 août 2021 (1)

Il faut toutefois noter que l’animateur ne saurait à lui tout seul porter l’entière responsabilité de ce grave manquement à la morale car on ne peut préparer une émission sur une chaîne de cette envergure sans que la hiérarchie n’en ignore le contenu. Alors au delà de l’animateur, la Haca doit pousser la sanction encore plus loin.

HG

Commentaires