AFFAIRE APOLOGIE DE VIOL SUR NCI: Yves de Mbella condamné à 12 mois avec sursis, ‘’le violeur repenti’’ prend 24 mois fermes

Déférés devant le parquet du tribunal d’Abidjan ce mercredi 1er septembre 2021, pour « apologie de crime » et « atteinte aux mœurs », le présentateur de l’émission à scandale Télé d’ici vacances, Yves de Mbella et son invité présenté comme un violeur, sont passés en jugement.  La cour a condamné Yves de Mbella à 12 mois de prison avec sursis, contre 24 mois ferme pour son co-accusé.  L’un rentre chez lui, et l’autre va en prison. Destin séparés.    

 

L’affaire d’apologie de viol qui découle d’une démonstration de scène de viol lors d’une émission de télévision continue de faire des vagues à Abidjan et partout en Côte d’Ivoire. En effet, L’animateur de l’émission de vacances, Télé d’ici vacances et son invité, un ex-violeur, à la base des scènes obscènes qui ont choqué plus d’un étaient très tôt ce matin entre les mains de la justice.

Déférés devant le parquet du tribunal d’Abidjan et aux termes d’une enquête  les co-accusés ont été jugés .

La cour a condamné Yves de Mbella à 12 mois de prison avec sursis, 2 millions fcfa d’amende et une interdiction de voyage sur le territoire national sur 2 ans;  tandis que Traoré Abdou Chérif, celui qui a été présenté comme un violeur repenti, son co-accusé, prend 24 mois de prison ferme assortis d’une amende de 500 000 FCFA et une interdiction de voyage sur le territoire national sur 2 ans. Si la Chaîne de télé, NCI, initiatrice de toutes ces scènes et son journaliste, Yves de MBella, rentrent à la maison, Traoré Abdou Chérif est contraint à la réflexion dans les cellules de la MACA pendant les 24 prochains mois. Le temps pour lui de regretter encore pendant longtemps son passage sur NCI.

 

A LIRE AUSSI://AFFAIRE EX-VIOLEUR SUR NCI: des protestations tous azimuts, l’émission et l’animateur suspendus, Yves de Mbella n’animera pas Miss Côte d’Ivoire 

 

Au cours de cette audience, le  présentateur Yves de MBella  avait trois avocats. Quant à Traoré  Abdou Chérif, il n’en disposait pas. Au regard de sa condamnation avec sursis, Yves de Mbella devrait reprendre le micro le 1er octobre 2021 prochain. La Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) les a suspend, lui et son émission, pour un mois (septembre 2021).

Par ailleurs, la journée du mercredi 1er septembre 2021 a été marquée par des sit-in organisés par des organisations féminines ainsi que celles de la société civile devant le siège de la chaîne de télévision incriminée.

Pour rappel, c’est au cours d’une émission animée par M. Yves de Mbella dans la soirée du lundi 30 août dernier, qui avait pour invité vedette, un ex-violeur, que des propos indignes et aberrants ont été tenus à l’égard de la jante féminine avec à l’appui, une démonstration de scène de viol qui a provoqué un tôlé partout en Côte d’Ivoire.

HG

 

Commentaires