GUINEE/ APRES LA CONDAMNATION DU COUP D’ETAT : deux questions qui fâchent à la communauté internationale (député français)

Sébastien Nadot, député de Haute-Garonne (Sud-ouest de la France), commissaire aux Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française a réagi, ce 08 septembres 2021, à la condamnation unanime du coup d’Etat survenu en Guinée, le 05 septembre 2021. Dans un communiqué sous le titre ; « la communauté internationale n’a aucune leçon à donner aux Guinéens », le parlementaire s’interroge sur le silence coupable de la communauté internationale lorsque Alpha Condé, le chef de l’Etat déchu, tripatouillait la Constitution et faisait massacrer les populations pour se maintenir au pouvoir.

 

« …Où était la communauté internationale quand Alpha Condé bafouait la Constitution de la Guinée et le résultat des urnes aux fins de se maintenir au pouvoir ?

Quelle a été la réaction de la communauté internationale quand les forces du régime d’Alpha Condé réprimaient l’opposition politique, à commencer par les responsables te les militants de l’UFDG (Union des forces démocratiques de Guinée) dont plusieurs sont morts en prison, faute de soins ? » Ce sont les deux questions adressées par Sébastien Nadot, commissaire aux Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française, à la communauté internationale, après la levée de boucliers contre les auteurs du coup d’Etat en Guinée.

 

A LIRE AUSSI://COUP D’ETAT EN GUINEE : un sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEDEAO se tient ce 08 septembre 

 

Au préalable, il a jugé malvenue, l’intervention du Secrétaire général des Nations Unies,.

Dimanche, Antonio Guterres, a condamné  le renversement du gouvernement par la force des armes et appelé à la libération immédiate du président Alpha Condé.

Même son de cloche du côté de l’Union africaine et de la CEDEAO qui n’a pas tardé à brandir des sanctions contre les putschistes.

Commentaires