Les élèves et écoliers de Côte d’Ivoire ont repris le chemin de l’Ecole ce lundi 13 septembre 2021, sur toute l’étendue du territoire national, après quatre (4) mois de vacances. Pour cette année scolaire, voici les nouvelles réformes introduites par la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation pour une Ecole de qualité.

 

C’est reparti pour neuf (9)  mois de durs labeurs pour les élèves et écoliers de Côte d’Ivoire qui ont retrouvé les salles de classe, ce lundi 13 septembre.

Placée sous le thème ‘’Soyons des citoyens responsables pour une école de qualité’’, la rentrée scolaire 2021-2022 s’annonce sous le signe de l’excellence avec  l’entrée en vigueur de 5 réformes.

La suppression des frais annexes

Exit les frais annexes ! Pour cette rentrée scolaire, en dehors des inscriptions en ligne, les responsables d’établissements ont reçu la consigne de ne percevoir aucun frais annexe. Ceux-ci seront à la charge de l’Etat et des collectivités décentralisées. Mariatou Koné qui attache du prix à cette instruction demande aux chefs d’établissement qui auraient perçu des frais annexes de procéder à leur remboursement aux parents d’élèves qui s’en seraient déjà acquittés.

Il convient  de faire noter que le droit d’examen pour les élèves en CM2, 3ème et Terminale demeure.

 

A LIRE AUSSI://RENTREE SCOLAIRE 2021-2022 : Voici ce qui change

 

Retour aux trimestres

Dans le souci de permettre l’atteinte du quantum horaire, la première responsable a pris l’initiative d’un découpage de l’année scolaire en trois trimestres.

Le premier trimestre débute le lundi 13 septembre pour s’achever le vendredi 10 décembre 2021.

Il comprend 12 semaines, soit 480 heures de cours.

Le deuxième trimestre partira du lundi 13 décembre 2021 au vendredi 11 mars 2022. Il s’étendra sur 10 semaines, soit 400 heures de cours.

Le troisième trimestre commencera à partir du lundi 14 mars 2022 et s’achèvera le vendredi 03 juin 2022, Il s’étendra également sur 10 semaines soit 400 heures de cours.

L’achèvement de l’année scolaire 2021-2022 est prévu pour la fin du mois de juillet 2022.

 

Les dates des départs en congés connues

Pour combattre le phénomène des départs en congé anticipés qui, chaque année, perturbe le bon déroulement des cours, les dates des congés ont été fixées d’avance.

Ainsi, les congés de Toussaint s’étendent du  vendredi 29 octobre 2021, après les cours du soir, au dimanche 07 novembre inclus ;

Les congés de Noël et du Nouvel an  partent du  vendredi 17 décembre 2021, après les cours du soir, au dimanche 02 janvier 2022 inclus ;

Les congés de février débuteront du vendredi 22 févriers 2022, après les cours du soir, au dimanche 2022 inclus ;

Quant aux congés de Pâques, ils sont prévus  du vendredi 08 avril 2022, après les cours du soir, au dimanche 24 avril 2022 inclus ;

Enfin, les grandes Vacances démarreront du vendredi 29 juillet 2022 au dimanche 11 septembre inclus.

 

Restauration des matières à coefficient

Fin de l’uniformisation des coefficients. Les matières de base que sont les mathématiques et Français voient revaloriser leurs coefficients de 1 à 3. Les sciences physiques, les Sciences de la Vie et de Terre et l’anglais remontent à 2.

Le grand retour de la dictée

S’il y a une reforme saluée à l’unanimité par les acteurs du système éducatif et l’opinion publique, c’est le retour de la dictée.  Il vise à développer les compétences des apprenants et apprenantes en orthographe. A ce propos, la circulaire  N°03925/MENA/DPFC du 06 septembre 2021 adressée par la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation aux acteurs du système éducatif indique ;  « pour l’évaluation de l’orthographe, le format en vigueur consacre deux outils d’administration de l’épreuve au primaire et au premier cycle du secondaire. Il s’agit de la dictée classique et du texte lacunaire. »

La ministre rappelle que ;  « l’utilisation effective et régulière de ces deux outils contribue à développer les compétences des apprenants et apprenantes en orthographe».

Autant de réformes qui devraient contribuer à rehausser le niveau des diplômes ivoiriens.

HG

  

Commentaires