A un mois de la rencontre qui doit les opposer au Malawi, le 10 octobre 2022, dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires zone Afrique, qualificatives pour la coupe du monde 2022, au Qatar, les Eléphants sont à la recherche d’un stade. En cause, la fermeture du stade d’Ebimpé.

 

Inauguré en octobre 2020 par le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara et l’Ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire, le stade olympique d’Ebimpé présente d’énormes défaillances. Notamment le mauvais état de sa pelouse qui n’a pas échappé aux observateurs lors du match Côte d’Ivoire- Cameroun comptant pour la deuxième journée des éliminatoires zone Afrique de la coupe du monde 2022.

Dans une interview accordée au confrère le Nouveau Réveil dans sa parution du 16 septembre 2021,  le ministre des sports a reconnu la mauvaise qualité de la pelouse. Promettant son remplacement immédiat. « Retenez simplement qu’on constate qu’elle n’est pas adaptée et donc, nous allons la remplacer dans l’immédiat. C’est pourquoi, le stade est fermé » a-t-il expliqué.

La Côte d’Ivoire qui doit recevoir le Malawi le 10 octobre prochain pour le compte de la 3e journée des éliminatoires du mondial Qatar 2022 doit maintenant se trouver un autre stade.

Les regards sont d’ores et déjà  tournés vers le stade de Yamoussoukro dont la construction est presqu’achevée et qui présente une bien meilleure pelouse. Toutefois, il faudra attendre le verdict du comité d’experts de la CAF qui doit homologuer ce stade de 20.000 places, construit en prélude à la CAN 2023.

Il faut noter que ce comité d’experts est actuellement présent sur le sol ivoirien dans le cadre de l’évaluation des travaux des infrastructures devant accueillir la CAN 2023.

HG

Commentaires

error: Content is protected !!