PROGRAMME D’ENTRETIEN ROUTIER : des factures impayées depuis 3 ans; le collectif des PME veut se faire entendre


Deprecated: sanitize_url est obsolète depuis la version 2.8.0 ! Utilisez esc_url_raw() à la place. in /htdocs/wp-includes/functions.php on line 5211

Le Collectif des PME engagées dans le programme d’entretien routier (PER 2018-2019-2020) animera une conférence de presse, à Abidjan, dans le courant de la dernière semaine du mois de septembre 2021.

 

Au cours de ce rendez-vous avec la presse nationale et internationale, le collectif qui regroupe une centaine d’entreprises sinistrées, se prononcera sur le non-paiement des factures des travaux effectués par ses membres depuis plus de trois ans, par le Fonds d’entretien routier (FER).

Une situation à l’origine de la cessation des activités de plusieurs PME du secteur de l’entretien routier dont la majorité des membres du personnel se retrouvent en chômage technique.

 

A LIRE AUSSI://MAL GOUVERNANCE/GUICHET UNIQUE/FONCIER : l’impuissance de Ouattara, Duncan, Assemblée nationale, Adou Richard, IGE, Haute Autorité pour la gouvernance etc. 

En outre, il s’agira pour le collectif de plaider auprès de l’AGEROUTE, pour obtenir un report de la date fixée pour acter la fin du PER 2018-2020.

Ce report d’échéance devrait permettre d’achever les travaux en cours pour lesquels, des engagements auprès des banques et établissements financiers ont été contractés.

En Côte d’Ivoire, les PME du secteur de l’entretien routier contribuent à hauteur d’environ 26% au PIB.

Ce sont des acteurs majeurs du dynamisme économique ivoirien dont la  contribution à l’insertion des jeunes primo-diplômés et à la lutte contre le chômage est appréciable.

Y.T

Commentaires

error: Content is protected !!