RHDP : Adama Bictogo perd son tabouret de Directeur exécutif; Ouattara nomme un trio pour la restructuration du parti

Adama Bictogo était sur la sellette depuis qu’il a osé ‘’se mesurer’’ à Jérôme Patrick Achi en encourageant les ministres RHDP à ne pas déférer aux injonctions du chef du gouvernement. Le Président Alassane Ouattara n’a pas voulu s’en tenir à une mise en garde. Il vient de lui arracher le tabouret de directeur exécutif du RHDP. Un trio est nommé pour la restructuration du parti au pouvoir, a annoncé Africa Intelligence dans sa livraison du 23 septembre 2021.

 

Le marigot politique ivoirien bruissait d’une menace pour le député contesté d’Agboville, Adama Bictogo, qui a eu l’outrecuidance, entre autres, de pourrir ses relations avec Jérôme Patrick Achi, le premier ministre à tout faire du Président Alassane Ouattara. Le 15 septembre dernier, en plein conseil des ministres, Alassane Ouattara n’est pas allé du dos de la cuillère pour lui signifier sa préférence pour son premier ministre. Mieux, le Président Ouattara a fait comprendre aux ‘’jeunes ministres’’ RHDP qui se prêtaient à ce jeu que la recréation était terminé.

A LIRE AUSSI://REVISION CONSTITUTIONNELLE ANNONCEE : cette autre disposition dont ne veut plus Ouattara ; le chef de l’Etat dans la posture d’Houphouët-Boigny. 

 

Et pour montrer aux uns et aux autres qu’il est le seul maître à bord, malgré l’apparente désordre qui a cours au sein du parti au pouvoir, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), et dans la gestion gouvernementale, Alassane Ouattara vient de passer à l’acte. Adama Bictogo, le directeur exécutif du RHDP, l’arracheur de ‘’tabouret’’ vient de perdre son ‘’tabouret’’.

A LIRE AUSSI://MAL GOUVERNANCE/GUICHET UNIQUE/FONCIER : l’impuissance de Ouattara, Duncan, Assemblée nationale, Adou Richard, IGE, Haute Autorité pour la gouvernance etc. 

 

Il est remplacé par un trio de fidèles parmi les fidèles que sont : Gilbert Kafana Koné, ministre, conseiller de Alassane Ouattara et maire de Yopougon. Il sera assisté dans sa mission de restructuration par deux autres ministres, conseillers eux aussi d’Alassane Ouattara que sont Ali Coulibaly et Ibrahim Cissé Bacongo, par ailleurs maire de Koumassi.

L’objectif de cette restructuration, permettre à Jérôme Patrick Achi, au travers le nouvel organigramme à venir du RHDP d’asseoir son autorité.

L’après Ouattara est-il ainsi acté ? Ou est-ce une stratégie pour Ouattara pour consolider sa propre assise pour 2025 surtout qu’il rechigne à nouveau un vice-Président en dépit des injonctions des membres fondateurs du RDR.

Qui vivra verra.

 

Josué. A

 

Commentaires