La Banque Africaine de Développement a octroyé ce mercredi un prêt de cinquante millions d’euros aux petites et moyennes entreprises opérant dans les secteurs de l’agriculture et de l’énergie ainsi que les entreprises détenues par les femmes en Côte d’Ivoire.

 

La BAD a concédé ce prêt à NSIA Banque pour permettre aux PME de disposer de ressources financières nécessaires pour leurs besoins d’investissements actifs dans les secteurs prioritaires de l’économie ivoirienne que sont l’agriculture, l’agro-industrie et l’efficacité énergétique et de renforcer sa solidité financière.

« Financer le développement des PME et entreprises ivoiriennes notamment celles détenues par des femmes, c’est préserver et soutenir l’emploi et promouvoir la relance économique indispensable à la sortie de crise. », a soutenu Joseph Ribeiro, directeur général adjoint de la Banque africaine de développement pour l’Afrique de l’Ouest.

 

A LIRE AUSSI://TRANSPORT URBAIN : Déploiement de la SOTRA à Bouaké, voici ce qui est fait dans l’immédiat et ce qui reste à faire 

 

L’objectif à travers cette ligne de financement est de faciliter l’accès aux PME ivoiriennes. « Notre ambition est d’offrir aux PME ainsi qu’aux femmes entrepreneures de Côte d’Ivoire de nouvelles perspectives en les incitant à se lancer sur de nouveaux marchés porteurs. Avec des priorités qui consistent à dynamiser l’investissement productif et à développer le commerce pour relancer rapidement la croissance et créer des emplois durables et inclusifs », explique Stefan Nalletamby, Directeur du Département du Développement du secteur financier et de l’inclusion financière à la Banque pour l’Afrique de l’ouest.

Tout en améliorant l’accès au financement des entreprises mal desservies, l’octroi de ce prêt devrait contribuer à une croissance inclusive car il cible des secteurs à forte intensité de main-d’œuvre.

 

M.L

Commentaires