CHARLES KONAN BANNY : révélations sur les causes de son décès, la date de ses obsèques

On en sait un peu plus sur les causes du décès de l’ancien premier ministre Charles Konan Banny, décédé le 10 septembre 2021 à Paris. L’homme n’aurait pas succombé à la COVID-19.

 

Contrairement aux informations qui ont circulé suite à l’annonce de son décès, le 10 septembre 2021, ce n’est pas la COVID-19 qui a eu raison du  premier ministre Charles Konan Banny. A l’occasion de l’hommage national qui lui a été rendu, le 07 octobre 2021, à la primature au Plateau, des indiscrétions ont rapporté que l’ancien président de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation a plutôt succombé à une infection nosocomiale.  Il s’agit d’une infection contractée au cours d’un séjour dans un établissement de santé (hôpital, clinique…). On la désigne également par le terme d’infection associée aux soins. En clair, ce type d’infection est  absent au moment de l’admission du patient dans l’établissement. C’est à la suite de cette infection qui a contribué à aggraver son état de santé que l’ancien gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a été évacué à Paris. Son pronostic vital étant engagé ; il devait être transféré en Allemagne, le 10 septembre. Malheureusement, c’est ce même jour qu’il est passé de vie à trépas.

 

A LIRE AUSSI ://HOMMAGE AU PREMIER MINISTRE CHARLES KONAN BANNY : la nation salue le sens des responsabilités d’un homme de devoir

A la faveur de la présentation des condoléance à sa résidence privée sise à la Riviera 4, le 07 octobre 2021 ; les visiteurs ont été informés que les funérailles se dérouleraient dans la sérénité.  « Banny était un notable Baoulé. Ses obsèques se dérouleront donc dans le respect de la tradition », a fait savoir une source. Préférant ne pas avancer de date précise.

 

Y.T

Commentaires