COCAN : le Président François Amichia refuse d’entériner les nominations du ministre Danho Paulin

Le  ministre de la promotion des sports et du développement de l’économie sportive a procédé Lundi, à la nomination de nouveaux membres  au sein du comité d’organisation de la CAN 2023 (COCAN). Ce que conteste le Président du COCAN, François Amichia.

 

Par décret n°68 /PMSDES du 30 septembre 2021, portant  nomination des membres du comité d’organisation de la coupe d’Afrique des nations (Cocan 2023), Paulin DANHO a décidé de nommer l’ex Président de la fédération  ivoirienne de football (Fif, 2002 à 2011), Jacques Bernard Anoma, Mariam Dao Gabala, Présidente du comité de normalisation, et Henri Kouassi, conseiller technique au ministère des sports, comme Vice -Présidents de François Amichia, Président du COCAN 2023.

 

ARRETE N°068 MPSDES-CAB-DU 30 09 2021 - PORTANT NOMINATION DES

 

Cette décision du ministre de la promotion des sports et du développement de l’économie sportive   viole l’esprit  du décret n°2018-554 du 07 juin 2018, portant création, organisation et fonctionnement du COCAN 2021. Décret, qui stipule dans son article 3 que les vice-présidents  et membres sont nommés par arrêté du Ministre chargé des sports, sur proposition du Président du COCAN 2021.

Et pourtant, dans sa lettre adressée au ministre DANHO suite à l’arrêté du 30 septembre 2021 pris par le ministre Paulin Danho,  François Amichia trouve « curieuse la démarche » du Ministre Paulin Danho, qui par cet acte veut lui forcer la main pour l’en  imposer. Lui refusant du coup le droit de proposition que lui reconnait le décret n°2018-554 du 7 juin 2018, portant création, organisation et fonctionnement du COCAN 2021.

Ce  document confidentiel, signé par le Président du  COCAN 2023 révèle par ailleurs, que  le ministre de la promotion des sports et du développement de l’économie sportive Paulin DANHO aurait pris cette décision de nommer les différents membres  sur proposition du Président du Cocan 2023, François Amichia. Toute chose qui ne reflète pas la réalité.

D’où le refus poli de François Amichia qui n’entend pas cautionner  cette « violation » du  décret n°2018-554 du 7 juin 2018, portant création, organisation et fonctionnement du Cocan 2021.

« Je suis  d’autant  moins disposé à entériner une telle situation », a dénoncé le Président du Cocan.

A  moins de 24 mois du déroulement de la CAN 2023, ce bras de fer des ministres DANHO et AMICHIA risque de mettre à mal l’organisation de cette prestigieuse compétition africaine en terre ivoirienne s’il devrait perdurer.

N.K

 

Commentaires