VIOL DE L’ENSEIGNANTE A SANDEGUE : Comment la police a mis la main sur le présumé violeur

Il y a à peu près une semaine que la communauté éducative ivoirienne était sous le choc après l’annonce du viol d’une institutrice en service  dans le département de Sandégué au nord-est de la Côte d’Ivoire. Le présumé violeur vient d’être appréhendé par la police, apprend-on des sources locales.

 

Les forces de la police ont réussi à mettre le grappin sur le présumé coupable du viol d’une enseignante perpétré dans la nuit du mercredi 06 au jeudi 07 octobre 2021 à Sandégué dans la région de Bondoukou.

 

A LIRE AUSSI://VIOL D’UNE INSTITUTRICE A SANDEGUE : Mariatou Koné condamne un acte ignoble et appelle la communauté éducative au calme et à la sérénité

 

L’individu qui croyait avoir échappé à la rigueur de la loi après avoir posé cet acte  aussi répugnant, a cependant été trahi par les téléphones de la victime qu’il avait volés. En effet, ignorant encore les prouesses opérées par la nouvelle technologique, l’individu indélicat a rallumé les téléphones qu’il a emportés de sa funeste expédition. C’est sur les traces de ces butins, qu’il s’est fait démasquer par les éléments des forces de sécurité.

Déféré devant le parquet, le violeur sera situé dans les prochains jours sur la peine qu’il encourt à la mesure de son acte ignoble.

 

HG

Commentaires

error: Content is protected !!